Passer au contenu principal

«Thor: Ragnarok» ne rend pas trop marteau

Biceps patinés et mèche peignée, le superhéros ne se prend pas au sérieux. L’humour est sauf, déjà ça.

Au bout de péripéties diverses, notamment l’apparition d’une parente belliqueuse déguisée en Cate Blanchett, Thor se voit promu gladiateur. Par bonheur, Hulk le soutient dans cette aventure. Pas fâché de retrouver ses marques, même s’il a cassé son marteau, le géant Marvel distille des vannes durant plus de deux heures.

Chris Hemsworth interprète avec une conviction musclée ce rôle shakespearien en affichant surtout son agréable plastique face à Mark Ruffalo, comique dans l’âme. Si seulement ils avaient été pourvus d’un scénario. Ce beau monde se retrouvera sous peu dans Avengers: Infinity War.

----------

Superhéros (USA, 131’,) Cote: *

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.