Passer au contenu principal

La top Cara Delevingne fait son cinéma d’ado

Icône de la mode, la petite Anglaise trouve un drame à sa taille avec «La face cachée de Margo», tiré du best-seller de John Green

Pour quelques Sharon Stone et autres Laetitia Casta qui ont réussi à passer des podiums au grand écran, combien de Claudia, Bar ou Natalia se sont-elles cassé les dents? A 23 ans, la délurée Cara Delevingne se lance, réalisant un rêve d’adolescente. Avec candeur, celle qui dégaine des grimaces irrésistibles, copine avec Rihanna et flirte avec qui bon lui semble, avoue même que le mannequinat ne lui aura servi qu’à subventionner des cours de comédienne. Ce qui a fini par payer: si La face cachée de Margo ne marque pas les mémoires, la néophyte ne peut en être tenue responsable. Adaptée avec une paresse onctueuse du best-seller de John Green, l’auteur de Nos vents contraires, cette bluette romanesque plonge dans le malaise des néo-adultes. Les faux-semblants et les secrets abondent dans cette comédie romantique, manière de symboliser la quête d’identité des post-pubères. Ainsi, après avoir passé une nuit à se venger d’un garçon indélicat, Margo disparaît de la vie de Quentin. La mystérieuse demoiselle a laissé des indices que le jeune homme va devoir décrypter. Depuis, Cara Delevingne s’est déjà embarquée dans d’autres aventures: partenaire de Will Smith dans Suicide Squad, sirène dans Pan, elle sera surtout la Laureline de Valerian, bande dessinée de S.F. spatio-temporelle que Luc Besson va matérialiser en «blockbuster à la française». Bref, ça va défiler.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.