Trois trucs à savoir sur «Le labyrinthe 3»

CinémaCe troisième et dernier volet d’une franchise à succès aurait dû sortir il y a un an. Rattrapage.


Vidéo: YouTube / Trailers FR


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

1) Un tournage stoppé par accident

Troisième volet d’une des franchises les plus sympathiques de cette décennie, Le labyrinthe: le remède mortel aurait à l’origine dû sortir en février 2017. Mais suite à l’accident de Dylan O’Brien, son comédien principal, le tournage a été interrompu et repoussé de plusieurs mois. Pour les mêmes raisons, il n’apparaît pas non plus dans la sixième saison de Teen Wolf. Heureusement, tout a pu reprendre comme si de rien n’était en ce qui concerne Le labyrinthe.

2) Intrigue subtile

Ce troisième épisode débute au cœur de la mêlée alors que Thomas et les Blocards tentent l’impossible pour sauver leurs amis prisonniers dans la Dernière Ville, sous le contrôle de l’organisation Wicked. Est-il nécessaire d’avoir vu les deux précédents volets pour savourer celui-ci? Un peu, et dans le cas contraire, on risque de vite s’égarer dans un labyrinthe plus complexe que bon nombre de produits visant un public ado biberonné aux jeux vidéo.

3) Adaptation d’un best-seller éprouvé

On retrouve donc ici tous les héros de la saga, et, chose inattendue, certains personnages importants vont être sacrifiés par l’intrigue. À l’origine, cette franchise est une trilogie écrite par James Dashner, romancier spécialisé dans la science-fiction et l’heroic fantasy. Les séquences de combat prédominent – dont un affrontement épique au sommet d’une tour en feu – et tous les mystères sont résolus.

S.F. (USA, 143’, 14/14).

***

(24 heures)

Créé: 06.02.2018, 20h48

Articles en relation

James Dashner sort du «Labyrinthe»

Littérature Après sa triomphale trilogie, le champion de la littérature chez les ados se remet en jeu avec «Le fils du maître». Interview. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Laeticia et l'héritage de Johnny
(Image: Valott) Plus...