Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Virginie Efira: «Je faisais de la télé en ayant envie de cinéma»

Virginie Efira, tiraillée dans le rôle à tiroirs de «Sibyl», réalisé par Justine Triet.

Votre rôle dans «Sibyl» comporte plusieurs niveaux. Est-ce que cela en accroît la difficulté?

Le fait d’avoir déjà tourné avec Justine Triet, dans «Victoria», a-t-il installé cette confiance dont vous parlez?

Dans «Sibyl», votre personnage se construit un peu contre les autres.

Est-ce que votre expérience de présentatrice à la télé vous a aguerri par rapport au cinéma?

Devenir une actrice demandée, convoitée par les réalisateurs, cela doit être confortable. Vous devez refuser pas mal de propositions.

Comme vous parlez de Verhoeven et de «Benedetta», l’histoire d’une nonne lesbienne que vous incarnez, que pouvez-vous en dire?

Pourriez-vous refaire de la télé?