Zurich Film Festival: le programme est là

CinémaLe Zurich Film Festival a dévoilé son programme qui fait la part belle à la femme et à la politique moderne. Quelque 160 œuvres seront projetées.

Les dirigeants du Zurich Film Festival Nadja Schildknecht et Karl Spoerri présentent le programme de la 14e édition du festival.

Les dirigeants du Zurich Film Festival Nadja Schildknecht et Karl Spoerri présentent le programme de la 14e édition du festival. Image: WALTER BIERI/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La politique américano-russe et l'émancipation féminine font partie des thèmes forts du 14e Zurich Film Festival (ZFF) qui s'ouvrira le 27 septembre en présence du conseiller fédéral Ueli Maurer. Au total, quelque 160 oeuvres de 48 pays figurent au programme.

Le film d'ouverture «Green Book», un long-métrage de Peter Farrelly, sera projeté à Zurich en première européenne et en présence de l'auteur-réalisateur américain ainsi que de l'acteur principal Viggo Mortensen. Il raconte l'histoire d'un videur qui sert de chauffeur à un musicien de jazz noir dans les années 1960. Ce personnage conduit l'artiste de New York jusque dans le sud des Etats-Unis.

Jusqu'au 7 octobre, les spectateurs pourront assister notamment à la projection de 42 premières oeuvres, 16 films suisses et deux rétrospectives. Outre la compétition, le public retrouvera la catégorie «Nouveaux Horizons», dédiée cette année à l'Italie, et «Border Lines», consacrée à des projets humanitaires ou des tensions territoriales.

Cette année, le festival présente en plus deux nouveautés. La première est la catégorie «Hashtag», consacrée à un sujet d'actualité. Pour cette édition, il s'agit du thème de «Big Data» et de la numérisation.

Séries en compétition

Le festival surfe sur le retour en force des séries et présente sa catégorie «ZFF Series» pour la première fois sous forme de compétition. Six séries internationales d'au moins quatre épisodes sont en lice pour un Oeil d'or.

Plusieurs lauréats du palmarès 2018 sont déjà connus. L'actrice britannique Judi Dench recevra un prix d'honneur. Ce «Golden Icon Award» récompense l'ensemble de sa carrière. Le cinéaste allemand Wim Wenders recevra lui le «A Tribute to... Award».

L'acteur américain Johnny Depp foulera lui aussi le tapis vert du festival. En présence du réalisateur Wayne Roberts, il présentera le film «Richard Says Goodbye» le 5 octobre en première mondiale. Son confrère Donald Sutherland fera lui aussi le déplacement à Zurich. Une rétrospective lui sera consacrée.

Subvention fédérale de retour en 2019

Avec 7,3 millions de francs, le budget de cette 14e édition du festival reste stable par rapport à l'an dernier, malgré l'absence de la subvention fédérale. En effet, la Confédération avait retiré son aide à cause d'un manque de transparence dans les structures du festival.

Après avoir corrigé le tir, le festival devrait à nouveau recevoir de l'argent fédéral pour ses éditions 2019 et 2020, ont annoncé les organisateurs jeudi. Le contrat de prestation devrait être finalisé d'ici la fin de l'année. (ats/nxp)

Créé: 13.09.2018, 17h06

Articles en relation

Le Zurich Film Festival a fait le plein comme jamais

Cinéma Malgré un budget semblable à celui de 2016, le festival zurichois proposait davantage de places cette année. Plus...

«Blue My Mind» primé au Zurich Film Festival

Cinéma Narrant l'histoire d'une adolescente qui se transforme en sirène, le film de Lisa Brühlmann a remporté trois distinctions. Plus...

Le Kosmos, fastueux centre culturel à Zurich

Inauguration A la fois cinéma, librairie, podium et restaurant, le complexe voit grand. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 26 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...