Balélec repart pour un tour

FestivalVendredi soir, l’institution de l’EPFL ouvre son 35e chapitre.

Balélec accueillera ses 15'000 spectateurs vendredi 8 mai.

Balélec accueillera ses 15'000 spectateurs vendredi 8 mai. Image: LOIC GARDIOL

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Trente-cinq années au compteur n’ont pas amolli l’enthousiasme de la jeune garde, toujours renouvelée, qui maintient en bière et en notes l’institution Balélec. Le festival d’un soir de l’EPFL tient vendredi ses assises et attend ses 15'000 spectateurs, sold out comme à son habitude – mais 1000 billets seront mis en circulation vendredi matin aux points de vente du festival.

Ce dernier se tient sur cinq scènes, dont l’une, le Beat, exclusivement réservée aux DJ. La scène Squat propose ses découvertes plus ou moins turbulentes, le RedOx Club se veut electro. L’Azimuts présente quatre groupes de notoriété internationale, dont Zenzile, fils de reggae dub, trip hop et electro, et Foreign Beggars, trio londonien bien éduqué au hip-hop et à la drum’n’bass.

Sur la grande scène, Balélec reçoit en tête d’affiche The Subways, équarrisseurs de formats pop qu’ils maltraitent dans une énergie garage, sans en ôter les mélodies. Efficace et entêtant. Entre Chill Bump et Worakls Band, une curiosité: Satanic Surfers, rescapés du hardcore suédois, spécialistes des projectiles punk joués en moins de deux minutes montre en main.

Créé: 06.05.2015, 16h34

Infobox

Ecublens, EPFL
ve 8 mai (19h)
Métro L1, sortie 11
www.balelec.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.