Passer au contenu principal

Daniel Harding, prodige et pédagogue à Verbier

Alors que le festival valaisan ouvre ses portes, le chef guide de jeunes pousses. Entretien.

Le chef d’orchestre anglais Daniel Harding à la tête du Verbier Festival Junior Orchestra, lors d’une répétition
Le chef d’orchestre anglais Daniel Harding à la tête du Verbier Festival Junior Orchestra, lors d’une répétition
LAURENT GUIRAUD

Jeans, basquets, T-shirt: si l’habit faisait le moine, Daniel Harding aurait, pour ceux qui en croiseraient le chemin loin des salles des concerts, les allures du plus commun des voisins de palier. Guy next door, diraient les Anglais. Ses apparences décontractées ne disent rien, il est vrai, de l’envergure du personnage, du prodige précoce qu’il a été lorsque, à 19 ans seulement, il assistait pour la première fois Simon Rattle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.