Une danse fraternelle enchante le Petit Théâtre

DanseLe chorégraphe Philippe Saire a brodé un spectacle esthétique et poétique.

Dans Hocus Pocus,le chorégraphe Philippe Saire s’est inspiré du «Grand Cahier», d’Agota Kristof.

Dans Hocus Pocus,le chorégraphe Philippe Saire s’est inspiré du «Grand Cahier», d’Agota Kristof. Image: PHILIPPE PACHE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La danse contemporaine, inaccessible pour les enfants? Hocus Pocus (Abracadabra en anglais)! D’un coup de baguette magique, le chorégraphe Philippe Saire a brodé un spectacle enchanteur au Petit Théâtre (en tournée du 24 au 30 nov. à l’Echandole, à Yverdon, puis les 2 et 3 déc. à l’Oriental-Vevey).

Dans cette partition pour deux danseurs, le chorégraphe réutilise habilement le dispositif de Va­cuum (à revoir le 29 nov. à l’Echandole). Des fragments de corps apparaissent, évanescents, avant de se dérober dans un écrin délimité par deux néons. Déjà l’imaginaire se met en route. Qui sont ces deux personnages qui se dessinent lentement? Ils s’appellent Lucas et Victor. Entre eux se tisse une relation d’amitié fraternelle, entre jeux enfantins, rites d’initiation et soutien mutuel.

La grande réussite du spectacle réside dans ce subtil équilibre entre abstraction et une toile narrative minimale offrant des clés de lecture aux jeunes spectateurs. Ainsi, on se crée tout un monde dans cette scène où Lucas plonge dans les tréfonds océaniques peuplés d’étranges créatures: une sirène aux cheveux d’argent, des méduses déployant leurs fils et ce monstre des mers aux dents acérées, qui gobe le danseur avant de lâcher un rot. Sur la rive, Victor attend, inquiet. Non, on ne vous dévoilera pas la fin!

Créé: 27.10.2017, 09h37

Articles en relation

Le Petit théâtre baladera son public entre émotions, sensations et découvertes

Un théâtre, une saison Le théâtre lausannois dédié au jeune public a dévoilé son menu 2017-2018. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...