Les deux géants de l’humour rigolent main dans la main

PartenariatMontreux Comedy se rapproche de son cousin québécois Juste-pour-rire. Les deux festivals veulent développer des spectacles et du contenu audiovisuel en commun.

Le président fondateur de Montreux Comedy, Grégoire Furrer cherche encore à étendre les frontières du rire.

Le président fondateur de Montreux Comedy, Grégoire Furrer cherche encore à étendre les frontières du rire. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En bon entrepreneur, à la fois boulimique et fonceur, Grégoire Furrer aime à le répéter: «le monde de l’humour va très vite.» Alors que la 30e édition du festival qu’il a fondé bat son plein jusqu’au 7 décembre, le patron du Montreux Comedy ne s’est pas contenté de passer de six à dix jours pour souffler les bougies de son (gros) gâteau. Lundi, «le numéro un des festivals d’humour en francophonie» et le géant québécois Juste pour rire ont annoncé une «entente historique.» Comprenez un accord bilatéral qui évite aux deux grandes marques de se tirer la bourre sur le marché francophone et international.

Dans un communiqué, les festivals ont expliqué vouloir créer des «produits humoristiques» en commun, qu’il s’agisse de spectacles ou de contenus audiovisuels. Pour le moment, aucun projet concret n’a été rendu public. «Rien n’est figé, lance Grégoire Furrer. Il ne s’agit pas d’un contrat avec des chiffres arrêtés sur papier, mais plutôt d’un rapprochement et d’une volonté d’unir nos forces.» Le partenariat, qui débutera en 2020 pour les prochaines éditions des deux manifestations, est pour l’heure un engagement sur un an. Et plus si affinités. «Si à l’issue de cette première année, le partenariat ne convient pas aux deux parties, alors on ne fera qu’un enfant. Si l’alchimie va bien, on pourra en faire deux ou plus.» Il y a deux ans, le Montreusien avait d’ailleurs tenté de racheter Juste Pour Rire qui tirait la langue. En vain.

En Suisse, Morges-sous-rire et son cousin valaisan Maxi-Rires se partagent certains one-man shows ou autres plateaux d’humoristes - la marque de fabrique des deux mastodontes. Montreux Comedy et Juste pour rire réfléchissent d’ailleurs à un gala qui pourrait se jouer à Montréal en juillet puis sur la Riviera en décembre, animé par un humoriste québécois et un artiste suisse. «Cette annonce poursuit notre stratégie d’exportation du savoir-faire québécois et canadien à l’étranger», a déclaré Charles Décarie, président-directeur général du Groupe Juste pour rire, dans ledit communiqué.

Et vice versa, selon Grégoire Fuller, qui laisse la porte ouverte à des échanges d’humoristes entre Québec et Suisse. Autres pistes évoquées par le producteur suisse: la création de contenu sur les réseaux sociaux - «des vidéos qui mettent en scène des humoristes des deux côtés de l’Atlantique, publiés sur les comptes des deux festivals» - ou même celle d’un podcast audio commun. Les idées ne manquent pas.

On le sait, Montreux Comedy et Juste Pour Rire ont largement façonné leur réputation grâce à la diffusion télévisée de leurs captations de spectacles. Ainsi, le festival montreusien espère placer certains de ses sketchs sur la télévision québécoise, et vice versa pour Juste Pour Rire sur France Télévisions, principal diffuseur en France de Montreux Comedy, ou la RTS. «Il arrive souvent qu’un humoriste programmé sur les deux festivals la même année face le même sketch. Si l’on arrive à produire deux séquences originales, cela fait deux fois plus de contenu à diffuser», détaille Grégoire Furrer. Et, donc, deux fois plus d’argent à la clé.

Le producteur a également les plateformes de streaming dans le viseur. «Netflix, Amazon ou Apple sont autant de nouveaux clients potentiels. Si nos deux festivals s’entendent bien et discutent d’une seule voix, nous aurons plus de poids.» Et pourquoi pas une plateforme digitale originale dédiée à l’humour francophone? Grégoire Furrer continue d’anticiper l’avenir.

Créé: 02.12.2019, 14h48

Articles en relation

Trente ans que le Montreux Comedy fonce

Humour Le festival a changé trois fois de nom, migré plusieurs fois et joué au yo-yo avec ses ambitions. Il souffle 30 bougies du 28 novembre au 7 décembre. Plus...

«Dans quatre ou cinq ans, il faudra passer le témoin»

Humour Grégoire Furrer a révélé mercredi la programmation de son 30e Montreux Comedy Festival. En attendant le coup d’envoi le 28 novembre, il se livre. Plus...

Le 30e Montreux Comedy fait le plein d'artistes

Humour Le festival annonce près de 80 humoristes pour souffler ses bougies entre le 28 novembre et le 7 décembre. Plus...

L’humoriste qui ne veut pas grandir mais qui grimpe

Culture Lauréat du Swiss Comedy Talent en 2017, le Broyard Jérémy Crausaz présentera son premier one-man-show à Estavayer. Plus...

Devenir Youtubeur, entre le cliché facile et la réalité

Montreux L’atelier de médiation culturelle du Montreux Comedy Festival a tordu le cou aux clichés face à une classe d’ados. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.