A Dorigny, une pièce interroge l'unité suisse

ThéâtreAvec «Mamma Helvetia», Georg Scharegg interroge l’identité nationale à la Grange de Dorigny.

Dans «Mamma Helvetia», la tradition helvétique et la Suisse contemporaine sont souvent compartimentées dans le grand train national.

Dans «Mamma Helvetia», la tradition helvétique et la Suisse contemporaine sont souvent compartimentées dans le grand train national. Image: BRIGITTE FÄSSLER/LDD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Parler de soi ne semble pas être une spécialité suisse. «Mais n’est-ce pas particulier à la Suisse romande, qui regarde plus volontiers en direction de la France?» s’interroge Georg Scharegg, concepteur et metteur en scène de Mamma Helvetia (Un rapport familial), dont les représentations commencent demain au Théâtre La Grange de Dorigny. Quelles que soient les résistances welches, questionner l’unité nationale de la Suisse s’est révélé un projet d’ensemble truffé de difficultés quadruplement complexes en écho aux quatre régions linguistiques du pays, toutes représentées dans ce spectacle surtitré en français.

«S’engager sur la question de l’identité nationale n’était pas aussi simple que je le pensais au départ, admet l’homme de théâtre originaire de Coire. Il y a tant de problématiques, de détails et de spécificités par région qu’il est presque impossible de faire entrer ce spectre immense dans le cadre d’une création théâtrale. D’autant plus que le sentiment d’unité nationale disparaît de plus en plus – les jeunes générations ne s’y intéressent plus du tout. Dans une culture globalisée où prédomine l’anglais, les thématiques suisses disparaissent.»

Reportages à travers le pays

Si le constat vaut pour les traditions historiques, il n’en reste pas moins à dresser un portrait contemporain du pays. Georg Scharegg et son équipe ont ainsi enrichi le propos de la pièce par des reportages, au Tessin par exemple, ou par des rencontres «avec un Lausannois typique». Comment le Grison caractériserait-il cette espèce d’individu? «C’était quelqu’un qui s’exprimait de façon très poétique sur sa ville, sa maison pour toujours. Les rues étaient des points de mémoire, là un accident de bicyclette, là un baiser de ses parents… Mais, quand on lui a demandé de classer par ordre de priorité son sentiment d’appartenance à Lausanne, au canton de Vaud, à la Suisse ou à la francophonie, la Suisse est arrivée en dernier!»

Dans ce spectacle assemblé selon la logique du collage – une mise en forme très helvétique –, les thématiques abordées vont du Gothard, «la naissance de la nation, mais aussi une métaphore intéressante de la Suisse avec ses forteresses qui doivent trouver une nouvelle fonction», aux rapports avec l’Union européenne, «la Suisse va-t-elle toujours plus s’isoler ou trouver une forme de partage?». Mamma Helvetia s’invite aussi au village, «une communauté qui a marqué l’existence des Suisses, avec un texte de Ramuz tiré de Derborence, ou sur la perspective de l’économie internationale, où la Suisse intervient comme un global player, que ce soit avec la Zurich Assurances ou Nestlé».

En somme, si une certaine idée historique de la Suisse fout le camp, c’est que, par sa multiculturalité originelle, elle est peut-être mieux préparée que d’autres au jeu de la globalisation. «Oui, il ne faut pas oublier que 20% de la population sont d’origine étrangère. C’est probablement la raison du «Mamma» dans le titre: il ne s’agit pas que d’«Helvetia» mais aussi de tous les autres.»

Créé: 19.11.2015, 12h43

A l'affiche

Lausanne, Grange de Dorigny
Du ve 20 au di 22 novembre
(ve 20h30; sa 19h; di 17h).
Samedi, le spectacle est suivi d’une discussion autour du thème de la cohésion nationale et de l’identité suisse.
Rens.: 021 692 21 24
www.grangededorigny.ch

Articles en relation

La Vénus dégaine encore sa fourrure

Théâtre La fameuse pièce de David Ives récemment portée à l’écran par Roman Polanski arrive à Pully, avec Marie Gillain dans le rôle de Vanda. Plus...

Le Crochetan crée le spectacle sur catalogue

Arts vivants Le théâtre montheysan propose en première romande une offre de spectacles sur commande. Plus...

Les timides peuvent se soigner grâce à la scène

Montreux Le Théâtre Montreux-Riviera organise un atelier de trois jours pour apprendre à dépasser sa gêne grâce à la scène Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...