L'écrivain lausannois Isaac Pante récompensé

LittératureL'écrivain lausannois Isaac Pante a reçu le prix de la Fondation Sandoz 2019, doté de 100'000 francs.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Isaac Pante se voit décerner le prix de la Fondation Edouard et Maurice Sandoz (FEMS). Il dispose désormais d'une année pour mener son projet à bien, à savoir la rédaction d'une trentaine de nouvelles de trois à six pages chacune.

L'action sera dialoguée pour l'essentiel et le dénouement n'interviendra qu'en toute fin de récit, explique vendredi dans un communiqué la Fondation Edouard et Maurice Sandoz (FEMS). Ce recueil de nouvelles vise à être traduit dans des revues anglophones. Il devra également faire l'objet d'une lecture publique avant sa publication.

Né en Valais d'un père breton et d'une mère italienne, Isaac Pante (38 ans) est employé de la Faculté des lettres de l'Université de Lausanne. Il a déjà publié plusieurs romans et nouvelles chez des éditeurs romands.

Au service du récit

«Isaac Pante est influencé par la littérature américaine (Cormac McCarthy, Bret Easton Ellis) et met son style direct et son sens de la formule au service du récit», relève la FEMS dans son communiqué.

Le prix FEMS était décerné cette année dans le domaine de la littérature sur le thème «Histoires à dire et à raconter». Installée à Pully (VD), la Fondation Sandoz a reçu 75 projets et retenu cinq finalistes. Isaac Pante a été désigné à l'unanimité par un jury de sept personnes.

Il s'agissait de la 23e édition du prix FEMS. Le précédent lauréat était le sculpteur Ignazio Bettua, récompensé en 2017. (ats/nxp)

Créé: 11.10.2019, 10h12

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.