Passer au contenu principal

L'écrivain Patrick Chamoiseau raconte son enfance de l’art créole

Le Prix Goncourt 1992 rencontrait mardi à Pully 400 gymnasiens de Chamblandes. Morceaux choisis d’un discours sur ses singularités littéraires

L’auteur Patrick Chamoiseau, avant-hier dans le foyer de l’Octogone, juste avant de détailler ses arcanes d’écriture et de culture devant 400 élèves.
L’auteur Patrick Chamoiseau, avant-hier dans le foyer de l’Octogone, juste avant de détailler ses arcanes d’écriture et de culture devant 400 élèves.
FLORIAN CELLA

C’est un Patrick Chamoiseau frigorifié qui arrivait mardi au Théâtre de l’Octogone de Pully pour rencontrer 400 élèves du Gymnase de Chamblandes, tous fervents lecteurs d’Une enfance créole, œuvre autobiographique en trois volumes (1990, 1994 et 2005) inscrite à leur programme d’études. Au moment de s’attabler sur scène pour une longue série de questions préparées en classe, l’écrivain des Caraïbes est accueilli par un crépitement nourri d’applaudissements et de vivats. «Merci pour cet accueil chaleureux, vous savez, en Martinique, quand il fait 22 °, on a déjà très froid.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.