De l'élégance du toucher

CritiqueLa pianiste chinoise Yuja Wang a déployé son talent au Festival de Verbier.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Schumann définissait sa Kreisleriana comme un recueil de «musique bizarre, musique folle, voire solennelle». Mercredi soir, la pianiste chinoise Yuja Wang a commencé son récital par ce cycle juvénile, en déployant un talent certain et peu démonstratif. De son interprétation, on retient tout particulièrement la délicatesse du toucher, qui transmet aux passages les plus recueillis (le «Sehr langsam» par exemple) des colorations automnales et une atmosphère habitée. Campée dans des tempi plutôt alertes et tout à fait à son affaire techniquement, la musicienne a traversé l’œuvre avec élégance.
Il aura cependant manqué une plus grande incarnation, une plus ample illustration de cet état émotif troublé qui irrigue l’écriture schumanienne.

Après un interlude mené avec grande virtuosité («Scarbo» de Gaspard de la nuit de Ravel), place à un monument de l’art pianistique: la Sonate No 29 op.106 «Hammerklavier» de Beethoven. Ici encore, Yuja Wang a laissé de belles impressions dans l’«Adagio sostenuto» aux allants éthérés. Il a manqué cependant un véritable regard personnel sur les trois mouvements rapides, expédiés sans anicroches, mais sans passion non plus.

Créé: 28.07.2016, 20h35

Yuja Wang (Image: Keystone)

Articles en relation

Les masterclasses, tremplin musical?

Verbier festival Suivis par quarante jeunes musiciens, les cours donnés par des artistes confirmés sont un must. Pour quels résultats? Plus...

Yuja Wang, le classique sans poussières

Verbier Festival Exubérante et instinctive, la pianiste chinoise brille sur la scène valaisanne et s’octroie de longues nuits de fête. Rencontre. Plus...

Le classique dans toutes ses nuances à Verbier

Festival Au Valais, les destins artistiques insolites côtoient ceux des stars. Reportage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...