L’Élysée célèbre les 100 ans de Chaplin

LausanneLe Musée de l'Elysée propose trois nouvelles expositions dès mercredi. Parmi elles, une qui célèbre le centenaire de la naissance de Charlot.

Le Musée de l’Élysée à Lausanne propose dès mercredi une exposition qui célèbre les 100 ans de Charlot

Le Musée de l’Élysée à Lausanne propose dès mercredi une exposition qui célèbre les 100 ans de Charlot Image: Musée de l'Elysée

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les visiteurs pourront découvrir dès mercredi 17 septembre au Musée de l’Élysée à Lausanne des images de Charlie Chaplin et de son personnage centenaire Charlot. Le cinéaste israélien Amos Gitai et le photographe Gilles Peress sont également à l'affiche.

Ces expositions sont les dernières que Sam Stourdzé présente en tant que directeur de l'institution. A la tête du musée depuis 2010, le Français dirigera bientôt les Rencontres de la photographie à Arles (F). Durant les cinq ans où il a tenu les rênes de l’Élysée, Sam Stourdzé a notamment réussi à ce que la famille de Charlie Chaplin y dépose un fonds contenant 10'000 clichés de l'acteur.

C'est dans ce riche patrimoine que les commissaires de «Charlie Chaplin, entre guerres et paix (1914-1940)» ont pu puiser pour réaliser cette exposition présentée mardi à la presse et qui se tient jusqu'au 4 janvier. Au travers de photographies et d'extraits de films, elle se penche résolument sur le caractère politique de l’œuvre de Chaplin.

Conscience politique

Dès 1915, des voix s'élèvent pour critiquer le non-engagement de l'acteur britannique dans les rangs de l'armée. Installé aux États-Unis, il se décide à rallier l'effort de guerre en 1918 en produisant un court-métrage de propagande.

Durant l'entre-deux-guerres, l'homme évolue. La montée du fascisme le préoccupe, sa conscience politique s'aiguise, son intérêt pour l'économie croît. De cet engagement politique naît en 1939-40 un film clé de l’œuvre de Chaplin: «Le dictateur» où se mêlent tragédie, burlesque, ironie.

Films et photos

Parallèlement, le Musée de l’Élysée propose, en collaboration avec la Cinémathèque suisse, «Amos Gitai Architecte de la mémoire». Une exposition multimédia dans le cadre de laquelle le visiteur se penche sur l’œuvre du cinéaste israélien au travers de photos, de toiles, de plans ou d'extraits de films.

Grièvement blessé en 1973 pendant la guerre du Kippour, Amos Gitai est profondément marqué par le conflit israélo-palestinien. En présentant cette exposition à Lausanne, il a estimé que «le plus compliqué au milieu d'un conflit, c'est d'établir des perspectives (...) Il est trop facile d'être kidnappé par certaines voix ou leur contraire».

«C'est une réflexion qui va au-delà de la photo, une réflexion sur l'image. Comment on rend compte du monde dans lequel on vit», a poursuivi Sam Stourdzé.

Amos Gitai est notamment connu du grand public pour avoir réalisé «Free Zone» en 2005 avec Nathalie Portman ou «Désengagement» avec Juliette Binoche, mais il est l'auteur de plus de 80 films. Dans le cadre de cette exposition, la Cinémathèque suisse propose d'ailleurs une rétrospective de son uvre jusqu'à la fin de l'année.

Des visages de l'Iran

Au dernier étage du musée, Élysée propose jusqu'au 30 novembre des photographies de Gilles Peress prises en Iran lors de la révolution de 1979. De ces images est né un livre «Telex Iran».

Également présent mardi à Lausanne, Gilles Peress a martelé son message: «les photographies de presse sont univocales. Lors de mon séjour en Iran, j'ai voulu faire des images équivoques, je me suis préoccupé de ce qui se passait au bord de l'image, hors-cadre».

(ats/24 heures)

Créé: 16.09.2014, 16h16

Articles en relation

Charlot le vagabond a 100 ans

Cinéma Le personnage de Charlot est né le 7 février 1914. Le Vagabond a été interprété par Charlie Chaplin durant plus de 20 ans. Plus...

Le roman inédit de Charlie Chaplin enfin dévoilé

LONDRES «Footlights», le seul roman écrit par le réalisateur et acteur britannique Charlie Chaplin, sera présenté à Londres à l'occasion des 100 ans de la naissance du personnage de Charlot. Plus...

Le futur Musée Chaplin sera géré par la Compagnie des Alpes

CORSIER-SUR-VEVEY Une grande compagnie française, propriétaire entre autres des Musées Grévin et cotée en bourse, va gérer l’espace muséal dédié à Charlot. Le contrat de bail sera prochainement signé. Les travaux commenceront avant fin mai. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...