Passer au contenu principal

Festival dans le festival, la Ruche bourdonne

Au bout du terrain prospère une oasis alternative et militante dévolue aux arts de la rue, aux bizarreries musicales et à des spectacles bariolés. Reportage dans cet autre Paléo.

Des festivaliers dansent à côté de l'installation «T.S.F. Soundsystem» du collectif  Les Oeils installée a la Ruche.
Des festivaliers dansent à côté de l'installation «T.S.F. Soundsystem» du collectif Les Oeils installée a la Ruche.
Anthony Anex
Un détail de l'installation «T.S.F. Soundsystem» du collectif Les Oeils installée a la Ruche
Un détail de l'installation «T.S.F. Soundsystem» du collectif Les Oeils installée a la Ruche
Anthony Anex
La compagnie Cie Machtiern présente «Les Caboches» à côté du bar de la Ruche.
La compagnie Cie Machtiern présente «Les Caboches» à côté du bar de la Ruche.
Anthony Anex
1 / 5

Abat-jour en déco et gais lurons qui proposent de vous «brumiser» à grandes giclées. Dès l’entrée, la Ruche marque sa différence. Situé au fond du terrain, à l’opposé de l’entrée du Paléo, ce lieu étrange et merveilleux se positionne depuis 2008 comme un festival dans le festival, univers parallèle à celui des décibels avoisinants qui met au centre de ses préoccupations les arts de la rue, le cirque, les performances et toutes les fantasmagories qui ont l’heur de plaire au saltimbanque en chef, Patrick Chambaz.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.