Des figurines du royaume de Judée retrouvées

JERUSALEMDes archéologues israéliens ont découvert un temple et des figurines probablement utilisés dans le cadre d'une pratique religieuse idolâtre il y a plus de 3'000 ans.

Des archéologues israéliens ont découvert un temple et des figurines probablement utilisés dans le cadre d'une pratique religieuse idolâtre il y a plus de 3.000 ans, le 26 décembre 2012.

Des archéologues israéliens ont découvert un temple et des figurines probablement utilisés dans le cadre d'une pratique religieuse idolâtre il y a plus de 3.000 ans, le 26 décembre 2012. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les vestiges ont été découverts à Tel Motza, à quelques kilomètres à l'ouest de Jérusalem, lors de fouilles archéologiques menées avant des travaux sur l'autoroute reliant Jérusalem à Tel-Aviv.

Surprise

"Le bâtiment de culte de Tel Motza est une découverte surprenante et inattendue car il n'y a pratiquement pas de vestiges de lieux de culte pour la période du royaume de Judée", ont déclaré les directeurs des fouilles.

Cette découverte est une preuve rare des pratiques religieuses en dehors de Jérusalem pendant l'ancienne monarchie du royaume juif de Judée, a précisé Anna Eirikh, qui a co-dirigé les fouilles.

Pratiques religieuses idolâtres

Les vestiges datent du 9e ou 10e siècle avant J.C., à l'époque du premier Temple à Jérusalem. Ils semblent montrer que les juifs de cette époque ont conservé certaines pratiques religieuses idolâtres parallèlement à la pratique dominante du judaïsme dans le temple de Jérusalem, a précisé Anna Eirikh.

"C'est très intéressant de voir ces objets religieux et ce temple si près de Jérusalem", a-t-elle ajouté.

Les objets, découverts à proximité d'un autel, comprennent des poteries, des fragments de calices et des animaux. (afp/nxp)

Créé: 26.12.2012, 16h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.