Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

«Avec ce film, tout ce qui vient, c’est du bonheur»

«Les Dames», une épopée sensible et humaine de la solitude amoureuse.

«Les dames» sont attendues en salles dès le 26 septembre, le temps est aux avant-premières dont Vevey demain soir après Nyon (Visions du Réel) et Locarno. Est-il aussi à l’impatience, Stéphanie Chuat?

À force de vous entendre le répéter, on se dit qu’on ne s’habitue pas à ces instants…

C’est cette émotion aussi vibrante que permanente qui a séduit le distributeur?

Votre duo féminin a fait ses preuves depuis longtemps, une osmose que vous avez souhaité prolonger avec «Les dames»?

Se livrer face caméra, c’est une chose, se voir le faire avec un public pour témoin en est une autre. Comment vos «Dames» vivent-elles ce moment?