Un film-fleuve sur l'Irak primé d'or à Visions du Réel

NyonLe Festival du film documentaire distribue ses prix et projette samedi les films distingués.

<i>Homeland (Iraq Year Zero)</i>, primé vendredi à Visions du Réel par le Sesterce d'or du meilleur long métrage, est un film-fleuve entre l'avant de l'intervention américaine de 2003, et l'après.

Homeland (Iraq Year Zero), primé vendredi à Visions du Réel par le Sesterce d'or du meilleur long métrage, est un film-fleuve entre l'avant de l'intervention américaine de 2003, et l'après. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La 46e édition de Visions du Réel arrive à son terme, mais il est encore temps de cueillir les fines fleurs de la manifestation puisque les films primés par les jurys des différentes catégories sont projetés aujourd’hui à la salle communale de Nyon.

L’occasion, pour ceux qui ne craignent pas les marathons filmiques, de se plonger (à 20h) dans le grand lauréat de la cuvée 2015, Homeland (Iraq Year Zero), distingué du Sesterce d’or du meilleur long-métrage de la Compétition internationale.

Pressenti comme l’un des événements de la sélection, le film d’Abbas Fahdel, diptyque d’une durée de plus de 5 h 30, témoigne de la vie en Irak avant l’intervention américaine de 2003 pour sa première partie et après pour la seconde. Immersion totale dans l’un des pays les plus déstabilisés de la planète.

Les autres lauréats sont Coma, de Sara Fattahi, Imagine Waking Up Tomorrow And All Music Has Disappeared, de Stefan Schwietert, Mothers of the Gods, de Pablo Agüero, et My Love Don’t Cross That River, de Moyoung Jin. (24 heures)

Créé: 24.04.2015, 19h05

Derniers films

Nyon, salle communale
Samedi, projection des films primés (dès 10 h 30)
Rens.: 022 365 44 55
www.visionsdureel.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.