«Fini de rire, le temps presse!»

VéritéDans une vidéo de prévention contre le coronavirus, Vincent Kucholl fait tomber le masque.

«Les messages de prévention ont déjà été diffusés si largement que je ne comprends pas pourquoi certains ne les suivent toujours pas.»

«Les messages de prévention ont déjà été diffusés si largement que je ne comprends pas pourquoi certains ne les suivent toujours pas.» Image: SALVATORE DI NOLFI/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Bonjour, c’est la police!» Dans une vidéo qui fait déjà sensation sur la Toile depuis sa mise en ligne le 18 mars, le légendaire policier Bruce Graber, incarné par Vincent Kucholl, rappelle avec son sens de la syntaxe aussi hilarant qu’approximatif les mesures à adopter pour éviter la propagation du coronavirus: «restez chez vous! C’est quand même pas compliqué! Maintenant, serrons-nous les coudes, enfin non… ne nous serrons pas les coudes…» Alors que l’arrière-fond, une vidéo en plein milieu des rues lausannoises, s’assombrit peu à peu, le policier laisse échapper un long soupir. La caméra se met en mouvement, Vincent Kucholl apparaît dans un studio d’enregistrement, sur un fond vert, enlève sa casquette, sa barbichette, sa ceinture, ses lunettes et sa veste de gendarme.

Alerter, sans artifice

«Fini de rire, le temps presse», annonce alors le comédien sorti du personnage, avant de rappeler tout le bon sens nécessaire en temps de crise. «Vous n’êtes peut-être pas porteurs du virus, mais faites exactement comme si vous l’étiez, et adaptez votre comportement en conséquence pour éviter de le transmettre.» L’homme fixe la caméra, dans un silence solennel. Dans cette performance rare où il fait tomber le masque pour s’adresser sans artifice à son public, l’artiste cherche à sensibiliser ceux qui toujours s’agglutinent encore dans les parcs. «Tout cela part d’une prise de conscience de notre part, soulève Vincent Kucholl. Vincent (Veillon ndlr) et moi considérons aussi que cela fait partie d’un élan collectif indispensable. Dans les espaces publics, trop de gens restent encore bien égoïstes et ne se rendent pas compte de la gravité de la situation. La vaste communication officielle ne suffit visiblement pas. On fait sans doute trop confiance au civisme de chacun.»

Rester proche des gens

Tout comme le dernier direct, le prochain 120 minutes diffusé sur la RTS dans trois semaines se fera sans public, «un détail selon l’artiste, vu la situation actuelle». Pour l’heure, les nouveaux formats pour rester en phase avec l’actualité sont encore à définir. «En temps de crise, la sensibilité du public évolue très vite, c’est pour cela qu’on n’anticipe pas trop, il faut sentir de très près les préoccupations autour de nous. Tout le monde était choqué au moment de l’annonce des premières restrictions à mille personnes! Et aujourd’hui… Pour décrocher un sourire dans cette atmosphère vacillante, on doit se poser les bonnes questions. Là, on navigue encore à vue.»

Créé: 20.03.2020, 20h30

Articles en relation

Les humoristes écartés des planches

Coronavirus Privé de scènes, le rire doit se réinventer à distance pour conserver un lien avec le public. Plus...

Les humoristes suisses font de la prévention

Coronavirus Dans une vidéo qu'ils espèrent virale, plusieurs humoristes romands s'unissent pour faire passer un message de prévention sur le Covid-19. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.