Passer au contenu principal

Finzi Pasca élève la verticale du souvenir

Le spectacle soigne les fêlures mais cette fois «c’est plus difficile» avoue le metteur en scène qui vient de créer «Per te» à Lugano en mémoire de son épouse.

Féerique, impétueux ou caressant, le vent est un élément essentiel de «Per te», le spectacle de Daniele Finzi Pasca créé à Lugano avant de débuter sa tournée internationale au Mexique.
Féerique, impétueux ou caressant, le vent est un élément essentiel de «Per te», le spectacle de Daniele Finzi Pasca créé à Lugano avant de débuter sa tournée internationale au Mexique.
VIVIANA CANGIALOSI

ll y a du rouge, beaucoup de rouge. Des petites bulles par dizaines entraînées dans une danse de l’électricité statique. Des voiles caressant l’espace telles des torches enflammées. Un banc public rouge d’ardentes confidences comme d’envolées ne vivant que de leur énergie propre. Ou encore… un combat inégal entre un sinistre filin rouge et les onomatopées de la douleur que lui oppose une silhouette féminine en noir. Il y a du rouge carmin. Amour. Mort. Du rouge sanguin. Du rouge fondamental. La vie!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.