Dans les galeries avec Laurent Delaloye

CultureLe choix de la rédaction.

Cédric Raccio, coresponsable, et Katia Forchetti, fondatrice de l’espace La Fabrik.

Cédric Raccio, coresponsable, et Katia Forchetti, fondatrice de l’espace La Fabrik. Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Fabrik joue la carte de l’audace

Monthey

L’audace au pays de la contemporanéité frémissante! Ainsi se distingue ce jeune lieu d’art, niché depuis 2015 au cœur d’une ancienne usine à Monthey. Aux commandes, deux artistes/curateurs motivés: Katia Forchetti – depuis son origine – et Cédric Raccio. Ils occupent depuis 2017 une nouvelle surface de 300 m2, avec trois espaces d’expos, quatre places d’ateliers pour artistes et parfois l’imposante salle Mésoscaphe où le sous-marin éponyme de Piccard a été fabriqué. Des esprits conquérants hantent encore les lieux! Le budget annuel de 19'000 fr. alloué par la Bourse ArtPro Valais de même que les locaux mis à disposition par la Ville ne permettent pas de folie dépensière. Ce qui n’empêche pas les deux bénévoles d’assumer de beaux projets avec des plasticiens (inter)nationaux. L’actuel «What’s next?» présente des travaux de diplôme de la HEAD de Genève, de l’EPAC de Saxon, de l’Édhéa de Sierre et du CEPV de Vevey. C’est un privilège de découvrir comment ces artistes questionnent les thématiques de la société de demain. Installations, mise en scène photographique, céramique, vidéo, peinture, illustration, sculpture, performance mettent en émoi! Et en espoir.

La Fabrik, Clos-Donroux 1, je-sa 14 h-18 h > ve 6 déc.


Alain Huck

Espace LVX

Le Lausannois (1957) prend la «Pause» avec une installation. Suspendus comme des affiches pamphlétaires, quatorze sacs en jute utilisés pour le transport de café: «Ils incarnent et symbolisent les flux de matière première qui alimentent depuis longtemps le monde et l’économie occidentale en fragilisant les systèmes des pays exploités», spécifie l’artiste. Certains sont des originaux ayant servi, les autres sont sérigraphiés de textes extraits de travaux, dessins ou notes issus de ses carnets. «Le bruit, le viande, le voiture, le homm» côtoie sans vergogne «AVA le capital»! Du pur Huck.

Corseaux, rte de Lavaux 49, me-sa 16 h-19 h > sa 23 nov.


Julien Babel

Espace dAM

La luminosité des couleurs aux crayon, feutre et craie grasse, la simplicité du trait, la fantaisie des compositions du Genevois (1974) sont si efficaces que le format du papier A4, relativement petit pour de telles envolées, devient secondaire. Mieux, il incite à mettre le nez dans les affaires. Car c’est justement une question d’affaire qui est mise en scène ici: 19 dessins (plus un peint directement au mur) illustrent chaque chapitre de «This Book is Yours – Recettes pour la collaboration artistique». Livre moteur de cette expo réagissant à la fermeture de l’Arc, résidence d’artistes financée par Migros de 2015 à 2018 dans ce bourg. Sans explications crédibles. Plus de 100 artistes du monde entier en ont pourtant bénéficié pour des recherches expérimentales. Ce recueil, édité par l’Association Roc et diffusé par Art & Fiction, se déguste comme un livre de cuisine raffinée.

Romainmôtier, pl. du Bourg 5, sa-di 14 h-18 h > di 14 nov.


S. Bouvier Ausländer

Galerie Heinzer Reszler

La Lausannoise (1970) poursuit ses recherches sur l’appartenance, les énergies, les antagonismes, avec la carte géographique à la base de ses interrogations et de ses abstractions. À l’instar d’«Austerlitz/Radar» (ill.), trois nouvelles séries font réfléchir, scrutent la réalité par bribes, proposent la prise en main («In Hands»), subliment la mise en abyme. «Words, Works, Worlds» tente de «ligoter les mots, les travaux et les mondes de manière inextricable afin de rendre tangibles leurs influences mutuelles et leur transformation permanente; du mot au travail, de l’œuvre au monde et des mondes aux mots».

Lausanne, r. Côtes-de-Montbenon 5, je-sa 14 h-18 h > je 28 nov.

Créé: 19.09.2019, 15h25

Vernissages - Finissages

Lausanne
Vernissage ce 16 novembre, à 17h, des photos des 120 armoires électriques «graffées» par les élèves du Cofop – motivés par l’artiste Pascal Jaquet – qui amènent couleurs et interpellations en ville.
Espace 19, r. de Genève 19 > sa 30 nov.

Lausanne
Les expos de la Lausannoise Claudia Renna sont toujours une invitation à voyager au-delà de nos habitudes. Elle prend cette fois encore de l’altitude.
Galerie Raynald Métraux, Côtes-de-Montbenon 6 > sa 23 nov.

Épesses
En invitant Renée-Paule Danthine, l’espace nous invite à quitter l’environnement lacustre pour nous faire ressentir des «Impressions Japon». L’Empire du Soleil levant lui a inspiré des œuvres à géométries variables et sensations florales.
Galerie Les 3 Soleils, rte Corniche 27 > di 24 nov.

Lausanne
À travers leurs grosses lunettes, les portraits de quatre jeunes filles, peints par l’artiste irlandaise de Genève Shane Synnott, regardent passer les passants, à défaut d’être appréciées par eux, faute de temps…
StationShow, pl. Gare 5 > di 24 nov.

Lausanne
«hers vapeurs»? C’est une histoire de compli… xités entre les pratiques imagée de Myriam Ziehli et textuelle de Stéphanie Rosianu.
Cabinet M.-C. Gailloud-Matthieu, Valentin 6, > di 1er déc.

Orbe
La peinture émotionnelle, ambiguë et new figurative de la Française de Lausanne Alexandra Devaux est à découvrir notamment par ceux qui aiment être bousculés émotionnellement.
Galerie Zwahlen, rte Montcherand 5 > di 22 déc.

Lausanne
La Canadienne Sophie Sarda-Légaré, en Suisse depuis 1989, peint les «Couleurs de paysages intérieurs», où montagnes, lacs et forêts se transforment en figurations imaginaires, délicatement colorées.
Fondation ABPi > sa 21 déc.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.