Durant tout l’été, Genève baigne dans les festivals

MusiqueDe juillet à août, les musiciens ne se reposent pas: les concerts pullulent dans tout le canton et au-delà. Notre carte pour se retrouver dans cette abondante saison estivale.

Rock, jazz ou classiques, la plupart gratuits, les rendez-vous couvrent toute la saison (Cliquer pour agrandir).

Rock, jazz ou classiques, la plupart gratuits, les rendez-vous couvrent toute la saison (Cliquer pour agrandir). Image: Infographie: Gilles Laplace

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Genève en été côté musique, c’est l’assurance d’un programme sans interruption jusqu’à la rentrée.

De juillet à août, voire jusqu’à mi-septembre, pas moins de 24 rendez-vous se partagent la saison. La majorité d’entre eux reste gratuite. Les formats connaissent une grande diversité de taille, des plus petits tel le Pregny Alp Festival, organisé sur une journée en août. Au plus gros. Un coup d’œil sur la carte rappelle combien Paléo est proche de la rade: 22% des 230 000 spectateurs qui s’y rendent chaque année proviennent du bout du lac.

Joan Baez près de chez vous

Tant qu’à évoquer la proximité, on ne saurait oublier cet autre événement largement doté en stars internationales: pour rejoindre Guitare en Scène, pour aller écouter Midnight Oil, Joan Baez et Mark Knopfler, il suffit d’un pas hors de la frontière helvétique, en direction du stade des Burgondes à Saint-Julien-en-Genevois.

Vingt-quatre festivals, n’est-ce pas le syndrome d’une offre surabondante, vouée à s’étioler? Une précision s’avère utile: les événements concentrés sur deux ou trois jours, voire plus, ne sont pas plus nombreux qu’avant. Sur les 24 manifestations de la région, seules dix d’entre elles sont à proprement parler des festivals open air. Pour les autres, l’été va s’égrener doucement de semaine en semaine, ainsi de Musiques en été, au parc La Grange et à l’Alhambra, doté d’une solide affiche lui aussi.

Un disparu, un nouveau-né

L’offre des festivals genevois reste stable. Et elle se renouvelle. Si Festiverbant fête sa 21e édition fin août à Landecy, le Lancy Tennessee, spécialisé dans la country, aborde les 5 et 6 juillet prochains sa 3e année d’existence. À noter toutefois une disparition. Après vingt ans de service, le Gena Festival d’Avully renonce, provisoirement on l’espère. Tandis qu’un nouveau venu voit le jour: dédié au rock, le Piz Palü de Troinex émane de la jeune scène des musiciens genevois.

Créé: 02.07.2019, 21h18

Chant: Ann O’aro, mirage de La Réunion

Voix, percussions et trombone, rien
de plus pour faire tourner la musique. Le chant monte doucement, distillant sur une scansion lente les mots en créole. Ce pourrait être des contes d’aujourd’hui, chacun donnant à entendre un petit bout d’une vie intime. On reconnaît aussi le maloya, cette musique ancrée dans le paysage de La Réunion. Ann O’aro possède quelque chose d’un mirage. On la dirait volontiers rustique dans ses manières de chanteuse dépouillée d’artifice.
Son art ouvre également sur un univers d’une richesse folle, touchant même à l’expérimental, sans perdre le sens de la mélodie. Ann O’aro joue au bout du lac. On y court. On se lèvera tôt pour la voir: aux Bains de Pâquis, les concerts débutent à 6 heures du matin. F.G.

Les Aubes, Bains des Pâquis, lu 29 juillet, 6 h

Jazz: Akinmusire, souffleur de génie

Son dernier album, «Origami Harvest», paru en automne 2018, est une bombe d’inventivité, mêlant jazz, hip-hop et microsymphonie. Ambrose Akinmusire, jeune trompettiste d’Oakland, en Californie, 37 ans cette année, est-il la grande révélation de la scène actuelle?
À l’instar de son contemporain le saxophoniste Kamasi Washington, Akinmusire représente la pointe de cette nouvelle génération de compositeurs américains naviguant avec audace d’un cercle musical à l’autre. À Genève, le trompettiste se produira en plein air au parc La Grange, entouré de Sam Harris aux claviers, Kweku Sumbry à la batterie, le Mivos String Quartet, ainsi que l’étonnante rappeuse Nappy Nina, une figure à suivre également. F.G.

Musiques en été, Scène Ella Fitzgerald,
ve 12 juillet, 20 h 30, gratuit

Rock: les hymnes de Midnight Oil

L’escadron australien est de retour. Quinze ans après avoir mis en berne l’étendard de rockers activistes, trente après avoir pondu le tube planétaire «Beds Are Burning», quarante ans après leur premier album, Peter Garrett, 64 ans, et sa bande d’«Aussies» bonnards ont repris la route des concerts. C’était il y a deux ans déjà, à Paléo, performance généreuse, sans autre prétention que de jouer haut et fort leur répertoire transfrontière, leurs hymnes au droit à la terre, à l’écologie militante. Où l’on a pu constater, ravi, la belle énergie d’un groupe encore vigousse, pas près de rendre les plaques. S’ils n’ont rien composé de nouveau, «The Oils» désormais ne quittent plus la scène. Les voici aux portes de Genève. F.G.

Guitare en scène, Saint-Julien-en-Genevois, stade des Burgondes, je 11 juillet, 22 h

Classique: cordes anciennes et jeunes talents

Lorsque deux virtuoses du violon joignent leur passion pour la musique de chambre, la relève aussi en bénéficie. Dans le cadre des Concerts d’été à Saint-Germain, 46e édition, Chiara Banchini (photo ci-dessous) et Girolamo Bottiglieri dirigent ainsi l’Académie Jeunes Talents, dans un programme consacré à Mozart, Mendelssohn et Carl Philipp Emanuel Bach. Fondatrice de l’Ensemble 415, pédagogue chevronnée, Chiara Banchini partage un goût précieux pour les instruments d’époque avec Girolamo Bottiglieri. Ce dernier, lorsqu’il n’officie pas comme Konzertmeister au sein de l’Orchestre de chambre de Genève, joue avec le quatuor Terpsycordes, notamment au festival Puplinge Classique, le 25 juillet. F.G.

Concerts d’été à Saint-Germain, église
Saint-Germain, di 7 et lu 8 juillet, 18 h 30


Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.