Les graines germées réveillent leurs potentiels nutritionnels

Alimentation crueSylvie Ramel, passionnée de cuisine végétale, distille ses conseils pour exploiter soi-même les vertus du sarrasin, de l’alfalfa, des radis

 Sylvie Ramel organise des ateliers découverte sur les graines germées et la cuisine végétale dans son atelier à Renens.

Sylvie Ramel organise des ateliers découverte sur les graines germées et la cuisine végétale dans son atelier à Renens. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Nous sommes au carrefour entre le jardinage et la cuisine», lance Sylvie Ramel en enlevant soigneusement, à l’aide d’une baguette, l’écorce de petites graines germées immergées dans un bol d’eau. Sur le plan de travail de son atelier niché au rez d’une petite maison à Renens, trônent des pousses de blé, du brocoli, du tournesol et du cresson. «La germination lance un processus enzymatique qui déclenche la multiplication des minéraux, des protéines et des vitamines. En réveillant une graine en dormance – elle contient potentiellement une plante – on allume une bombe nutritionnelle», précise cette spécialiste de la cuisine végétale, qui anime des ateliers fourmillant d’astuces faciles à réaliser chez soi.

Equipement simple

Transformer sa cuisine en minipotager est un jeu d’enfant. Pour faire germer ses propres graines, il suffit de prendre un petit bocal en verre, une gaze, un élastique et un égouttoir (à vaisselle par exemple). «La clé de la réussite est un bon équilibre entre un peu d’humidité et d’air.» Selon la variété des graines, le temps de trempage diffère, de «trois à quatre heures pour le quinoa, de douze à vingt pour le pois chiche». L’eau, toujours fraîche, est changée deux fois par jour. Lorsque cette dernière est vidée, les graines doivent être humidifiées régulièrement et le bocal, fermé avec la gaze, positionné à l’envers à 45 degrés sur l’égouttoir.

«Dès que l’on voit apparaître un petit bout de germe, on peut déjà les consommer.» Afin d’éviter la prolifération des bactéries, amatrices de chaleur et d’humidité, le rinçage des graines, particulièrement en été, est à renouveler plusieurs fois par jour, avec bien sûr des mains et des ustensiles toujours très propres. Elles se conservent facilement cinq à six jours au frigo, avance Sylvie Ramel, surtout si «on les stocke dans une boîte avec, au fond, un papier ménage, qui aide à réguler l’humidité».

Une autre astuce pour en profiter plus longtemps est de les déshydrater. A l’image du sarrasin ou du quinoa que l’on mettra dans un four à 50 degrés pendant cinq à six heures. «Elles remplacent alors le bircher.» Excellentes pour la santé car alcalinisantes – elles luttent contre l’acidité du corps – elles se dégustent aussi, avec un peu d’imagination, sous des formes inattendues.

Petit-déjeuner

«On peut, par exemple, préparer un houmous à partir de pois chiches germés que l’on fera juste cuire à la vapeur pendant cinq minutes avant de les mélanger aux autres ingrédients. Pour démarrer la journée avec un petit-déjeuner très protéiné, on mixera du sarrasin prégermé avec du lait végétal et une figue ou une datte trempée préalablement dans de l’eau.» Plus simplement, on en déposera quelques-unes sur une salade pour la parfumer de nouvelles saveurs.

Renens, rue de la Paix 19 Atelier sur les graines germées, ma 22 mars (18 h 30-21 h 30) Portes ouvertes le samedi 16 avril (10 h-17 h) www.cuisinevegetale.ch (24 heures)

Créé: 18.03.2016, 10h10

Crème de tournesol express

Ingrédients

200 g de graines de tournesol prégermées (trempées au minimum pendant 3 à 4 heures), un citron, une petite échalote, une petite gousse d’ail, une pincée de sel, 75 cl d’eau (adapter la quantité selon la consistance souhaitée)

Préparation

- Emincez l’échalote et l’ail. Pressez le jus du citron et mélangez le tout aux graines germées. Rajoutez le sel et l’eau. Mixez le tout.

- La crème peut être servie comme dip avec des légumes crus ou tartinée sur des crackers.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...