Ces graphistes-là font très bonne impression

DesignLes Lausannois Balmer Hählen font l’affiche de la Fête des Vignerons, mais ne s’arrêtent pas là.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils n’ont pas eu le temps de fêter leurs cinq ans. Priscilla Balmer et Yvo Hählen, couple de graphistes lausannois implantés à la Cité, ont des projets plein les tiroirs. Et ce qui les occupe au plus haut pourcentage est sans aucun doute celui de la Fête des Vignerons. Ce sont eux qui ont conçu l’affiche qu’on voit partout. Aujourd’hui, il faut décliner, inlassablement, sur un nombre de supports jamais égalé pour ce duo. Du TGV aux crèmes à café.

Les murs de leur bureau Cité-Derrière sont recouverts d’affiches qu’on se souvient d’avoir vues dans les rues. Balmer Hählen affectionne ce format et semble particulièrement bien le maîtriser. Il est continuellement sélectionné et primé par les professionnels. Et compte cinq représentations d’affilée au prestigieux 100 Beste Plakate, qui réunit la crème des graphistes allemands, suisses et autrichiens. L’étape Fête des Vignerons marque un tournant qui élargit leur horizon. «Ça ouvre de nouvelles portes», résume Priscilla.

Côté style, le couple de trentenaires aime les contrastes que provoque l’utilisation de deux, trois couleurs. Avec une préférence: «On affectionne le noir et blanc pour son côté intemporel.» La conception de leurs affiches est guidée par la notion d’«impact». Ils disent plus souvent enlever qu’ajouter et tiennent à ce que les éléments aient tous une fonction.

Loin d’être enfermé dans ses bureaux, Balmer Hählen chérit les imprimeurs et entretient de précieux contacts avec eux. Yvo et Priscilla soignent et souvent même s’inspirent de techniques d’impressions qu’ils veulent explorer pour concevoir leurs projets.


Déstructuré

Mandat des plus classiques, pour cette affiche qui fête les 20 ans de la Fondation pour la chanson et les musiques actuelles (FCMA). Le pitch: le duo doit efficacement évoquer la musique dans son essence et pas d’un genre. Le duo opte pour ses gros points chéris et pour les lignes qu’ils n’aiment pas moins. Ce sera une portée et ses notes, simplement organisées à leur sauce. Vingt ronds remplacent les bougies qu’il y aurait eues sur un gâteau. «Nous voulions quelque chose de simple et de rythmé, dit Yvo Hählen. Ça fonctionne assez bien ici!» L’affiche est aussi conçue pour s’animer en vidéo. Une pratique qu’ils tendent à développer.

Structuré

Lorsque le «maître» Werner Jeker leur propose de l’accompagner pour représenter le graphisme suisse en Ukraine, ils jubilent. Sur l’affiche inspirée du style bâlois des années 50-60, ils font ressortir le nom du maître grâce aux couleurs. Ils ont aimé utiliser pour la première fois le cyrillique. Le mélange entre le BOLD et le fin. Ils concèdent un drapeau suisse, dominé par le graphisme. Il leur permet de mélanger une forme «bien carrée» et des formes «plus douces». Leurs emblématiques ronds, sont aussi présents, avec les points sur les i. Ils ont une «fonction», un «sens».

Créé: 20.01.2019, 16h04

De l’or chaud et du bleu, le jour et la nuit



Consigne centrale: «répondre au spectacle», en montrer des éléments essentiels. Le focus est donc placé sur la nature, les animaux, le cycle de la vigne. Les deux graphistes se sont vite éloignés, à la demande metteur en scène, Daniele Finzi Pasca, de leur idée de base: placer un symbole central, à la façon du soleil de la fête de 1977. Il y en a finalement trois, comme à Lavaux, pour couronner l’affiche. Les symboles, eux, sont multiples. «Il faut toucher un large public, détaille Priscilla. L’aspect contemporain et traditionnel est très important. Nous sommes d’ordinaire plus minimalistes. Ici, ça montre une autre facette de notre travail, l’illustration. C’est l’affiche qui nous a pris le plus de temps.» L’or exprime la vigne en automne, le bleu est celui des nuits du spectacle. Balmer Hählen est bien là, malgré les courbes: avec ses ronds nets et sa bichromie, notamment.

Flocage



Cette affiche est l’élément d’un ensemble, réalisé pour le Rendez-vous des créateurs que Balmer Hählen organise depuis 2015. Un raout dédié au meilleur de la chaîne des métiers des arts graphiques. Tout ce qu’ils aiment, en somme, eux qui se passionnent pour les mille formes et textures que peut permettre leur métier. En 2017, ce sont les techniques d’impressions qui ont dicté le graphisme. L’affiche a été primée au Tokyo Type Directors Club en 2018, prix voué à la promotion de la typographie sous toutes ses formes. Le flocage «à longs poils» dans des dimensions bien plus importantes que d’habitude a constitué un «joli challenge» pour l’imprimeur.

Achrome



Réalisée pour le Musée des beaux-arts, «c’est la plus sélectionnée pour les concours d’affiche, dit Priscilla Balmer. Comme souvent c’est l’idée de la technique et des couleurs qui détermine le graphisme.» Le travail de l’artiste représenté, Piero Manzoni, leur donne envie de jouer avec l’absence de couleur. «Nous voulions imprimer le blanc.» Par souci d’impact, ils le superposent à l’argent, qui «réagit» à la lumière. Il provoque des contrastes, évolue, jusqu’au blanc parfois. Les deux graphistes aiment voir les gens bouger devant elle pour pouvoir apprécier ce jeu. Ils ont aussi marginalisé au maximum le texte.

Articles en relation

«Le budget a doublé, mais pas le prix des billets»

Fête des Vignerons Près de 40'000 sésames ont été vendus lundi, jour de l’ouverture de la billetterie. La direction réagit aux critiques sur les prix. Plus...

Telle la fable d’une grenouille qui n’explose pas

Fête des Vignerons À travers les âges, la célébration des travaux de la vigne n’a pas échappé aux surenchères: toujours plus grand, toujours plus beau, toujours plus fou. Survol du parcours. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.