Quand l’humour se pique de bonne conscience, c’est drôle

HumourManu Payet en tête, les artistes du Montreux Comedy ont clos lundi une 29e édition dans un réel mouvement d’ensemble.

Tous unis autour de Manu Payet pour sauver la planète.

Tous unis autour de Manu Payet pour sauver la planète. Image: LAURA GILLI

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En mode bonne conscience au chevet d’une planète malade, le dernier plateau du 29e Montreux Comedy n’a pas fait dans l’économie d’énergie lundi soir au Stravinski. Enfin si… un seul humoriste! Mais l’absurde étant le fonds de commerce de Monsieur Fraize, l’inénarrable ovni de l’humour était donc absous de n’avoir consenti à générer qu’une bribe de phrase toutes les quatre secondes.Et d’ailleurs, pourquoi se fatiguer à la tâche?

Les autres invités du soir assuraient déjà le job, tous en surconsommation de bonnes énergies. Les banderilles toujours ajustées d’Alex Vizorek, le sadisme jubilatoire de l’explosive Elodie Poux venue en mère de famille nombreuse, l’art de dézinguer les véganes de Fabrice Eboué: autant dire que le débit maximum était assuré. Mais c’était sans compter sur les humeurs de Marina Rollman en ennemie de la santé par le sport, sur la bonne parole écolo vite décapée par l’excellente Blanche Gardin ou encore sur l’imparable aventure nauséabonde de Gérémy Crédeville en blablacar.

Volontiers à rebours du bon sens mais en bons élèves de la classe environnementale de Manu Payet, les artistes ont retravaillé leur copie ou l’ont créée de toutes pièces pour l’occasion, l’effort s’est ressenti, collectif, le public a distribué ses bonnes notes. Et… le prof aussi!

«Faire parler des humoristes d’autre chose que de leur gueule pendant dix minutes? C’est un exploit.» En plus de sa maîtrise de l’ironie, c’est un gala de clôture presque 100% énergétique que Manu Payet a mené, propulsant l’événement vers sa 30e édition. La nostalgie n’en sera pas! La nouveauté, oui, avec dix jours de festival, des galas à la mesure de l’événement et même une revue. (24 heures)

Créé: 04.12.2018, 16h39

Articles en relation

Hyperprésent, Manu Payet ne s’excuse plus d’être là

Humour Les Césars en mars, le Montreux Comedy le 3 décembre, un film, un autre en écriture, une tournée, bientôt la télé: le dressing pro de l’humoriste et comédien déborde de costumes divers. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...