Passer au contenu principal

L’humour romand, un drôlement bon business

Alors que le deuxième spectacle de Kucholl et Veillon cause de Fric et annonce plus de 55 dates «sold out», un tour de piste confirme la vitalité artistique et économique du genre.

Trois humoristes romands: Marina Rollman, Blaise Bersinger et Thomas Wiesel
Trois humoristes romands: Marina Rollman, Blaise Bersinger et Thomas Wiesel

Avant même de décapsuler leur premier gag sur scène, mardi soir à Pully, Vincent Kucholl et Vincent Veillon ont le sourire. Large. Le deuxième round de leurs amours scéniques a déjà vendu plus de 45'000 billets sur les 74 dates annoncées, dont 55 sold out. Un record vertigineux pour un territoire aussi exigu que la Suisse romande, qui fait écho à l’exploit de 120 secondes présente la Suisse: 145 représentations complètes entre mai 2013 et décembre 2014, devant 80'000 fans! Beaucoup d’applaudissements mais aussi pas mal de Fric, qui fait d’ailleurs le thème du nouveau spectacle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.