Passer au contenu principal

Pour la SSA, c'est Blaise Bersinger le plus marrant

La Société suisse des auteurs décerne deux prix, respectivement au Vaudois comme humoriste confirmé et, côté relève, à Thibaud Agoston.

Parmi les lauréats 2020, le Lausannois Blaise Bersinger.
Parmi les lauréats 2020, le Lausannois Blaise Bersinger.
Yvain Genevay

Non, le Prix SSA de l'humour 2020 n'ira toujours pas cette année à un Conseiller fédéral. Ni à aucun politique d'ailleurs, même en seconde catégorie. Réservé jusqu'en 2019 à un seul auteur humoriste romand, il s'est dédoublé l'an passé pour récompenser à la fois un artiste déjà connu des radars médiatiques, et un autre, émergent, que le jury estime digne d'un coup de pouce. Et d'un joli coup de pouce, puisque, en plus de leur aura de prestige, chacune des deux médailles s'assortit d'une somme de 10'000 francs.

Le Fonds culturel de la Société suisse des auteurs s'est désigné un jury de quatre membres en les personnes de Gérald Cordonier (chef de la rubrique Culture & Magazine à «24Heures»), Thomas Lecuyer (journaliste et programmateur humour au CPO et à l’ABC, à Lausanne), Nathalie Schnegg, (directrice adjointe du Casino Théâtre au Locle) et Pascale Meyer (collaboratrice à Morges-sous-Rire et au Théâtre de Beausobre).

Après délibérations, les spécialistes ont à l'unanimité jeté leur dévolu sur le Lausannois Blaise Bersinger, reconnu loin à la ronde pour ses interventions sur les ondes de la RTS et sur les réseaux sociaux, applaudi sur les planches, notamment pour son seul-en-scène «Peintures sur Chevaux» (qui sera diffusé ce samedi 2 mai à 21 h sur RTS2). Le jury 2020 souligne chez son lauréat l'«inventeur d'un style unique», «héritier de la tradition de l’art du clown, du burlesque façon Keaton ou Chaplin, du non-sens des Monty Python, noble pourfendeur des calembours, digne héritier des chansonniers, improvisateur hors-pair, bricoleur sonore, compositeur, multi-instrumentiste et hyperlaxe».

Parmi les jeunes talents, le même jury a décidé d'encourager le Genevois Thibaud Agoston. Si ce dernier a déjà usé ses semelles sur le circuit des festivals d'humour en France et en Romandie, c'est son premier stand-up, «Homme moderne», qui lui vaut sa présente distinction, pour «son phrasé particulier, son style rafraîchissant et ses remarquables qualités d’auteur».

L'annonce des Prix de la SSA devait avoir lieu durant le Festival Morges-sous-Rire, annulé ce printemps pour cause de coronavirus. Les deux gagnants n'auront donc, cette édition, que les médias pour diffuser la bonne nouvelle: c'est chose faite. Bon vent à eux, en attendant de les (re)voir sur scène!

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.