Passer au contenu principal

L’incroyable monologue de Jean-Paul Favre

Sur un texte de Julien Mages, le comédien brille en funambule sur sa partie autobiographique à Renens au Contexte Silo.

Jean-Paul Favre jongle sur scène avec sa vie.
Jean-Paul Favre jongle sur scène avec sa vie.
CARLO DE ROSA

Deux mois après sa dernière création «J’irai demain couvrir ton ombre» à l’Arsenic, le dramaturge Julien Mages reparaît déjà avec un nouveau spectacle, une petite forme, au Contexte Silo de Renens. «Il était un nouveau papa» est composé de deux monologues. Le premier basé sur la trajectoire autobiographique du comédien Jean-Paul Favre qui joue son propre rôle. Le second, inspiré par le décès de la mère d’une proche, est tenu par Caroline Guignard-Moret qui cosigne la mise en scène avec Julien Mages.

Cet enchâssement de deux textes, avec des comédiens qui se partagent à tour de rôle le premier plan, souffre d’un déséquilibre flagrant mais réjouissant. Car la partie de Jean-Paul Favre l’emporte massivement et pas seulement en raison des rondeurs de l’acteur, qui s’en moque éperdument. Dans un exercice confessionnel à la violence contournée par l’humour et l’autodérision, mais aussi par la revendication d’un idéal de beauté qui trouverait sa meilleure expression dans la musique baroque, cet homme blessé rejoue les abus de sa vie dans une sorte de danse que l’époque qualifierait probablement de résiliente mais où l’on préférera voir une forme hardie de surenchère. Une mise à nu aussi ludique que sidérante, qui confine à la performance, au rire comme aux larmes. Magnifique.

En comparaison, la partition de Carole Guignard-Moret paraît plus pâle, plus convenue, malgré son cri funèbre jeté à la face du public. La mort d’une mère, la souffrance qui en découle, offre paradoxalement moins d’aspérités dramatiques que les gouffres et les envolées d’une existence que l’on sent poindre avec verve. Fallait-il jouer l’un sans l’autre ou avant l’autre?

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.