Isabelle Alexandrine Bourgeois a activé son GPS de la joie dans 23 pays

RécitLa journaliste a sillonné l’Europe pendant un an pour distiller des moments de partage. Elle en tire un livre et bientôt un film.

Isabelle Alexandrine Bourgeois (3e à g.) devant son camping-car, entourée d’amis bénévoles.

Isabelle Alexandrine Bourgeois (3e à g.) devant son camping-car, entourée d’amis bénévoles. Image: I.A.BOURGEOIS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Ce voyage m’a confirmé dans mes convictions. La joie est profondément contagieuse», explique Isabelle Alexandrine Bourgeois, ambassadrice de l’information positive et initiatrice du projet Joy for the planet. Pendant un an, cette journaliste indépendante et ex-déléguée au CICR a avalé 40'000 kilomètres à travers l’Europe, 23 pays de la Méditerranée à la Scandinavie, à bord de Begoodee, un vieux camping-car dont la carrosserie s’est parée de ses dessins au fil de l’aventure.

Son projet? Diffuser de la joie, partir à la rencontre des personnes oubliées ou de ces «héros ordinaires» en leur donnant des coups de main ici et là. Un voyage documenté d’interviews, de reportages et de vidéos publiés en continu sur son site et les réseaux sociaux suivis par près de 30'000 personnes. Et qui fait aujourd’hui l’objet d’un livre, «La route de la joie». Avant un long métrage prévu pour 2020.

«J’ai témoigné d’une réalité que de nombreux médias ne racontent pas. J’y ai découvert une humanité créative, portée par une grande bonté.» Grâce à une cagnotte enrichie via un financement participatif d’un montant de 18'000 euros, la reporter voyageuse a pu aider des personnes dans le besoin, parrainer des petites actions altruistes, comme un bon repas offert à un couple qui traversait une période difficile. Le reste, elle l’a payé avec ses propres économies et ses mandats de journaliste indépendante. «Huit fois sur dix, je dormais dans la nature à bord de Begoodee. Je consommais local et mon panneau solaire permettait de chauffer l’eau.»

Comment a-t-elle provoqué ces fameuses rencontres au fil du voyage? «Elles étaient toutes le fruit du hasard. J’avais activé mon radar de la joie. Je suis aussi sensible à la lumière que je vois dans le regard des gens.» Ces moments totalement fortuits racontés dans son livre apportent une matière humaine particulièrement savoureuse et des anecdotes inattendues.

À l’image de cet échange improbable dans le bassin d’Arcachon à 6 heures du matin avec un monsieur de 71 ans qui ramassait des coquilles d’huîtres. «En discutant avec lui alors que je promenais mon chien, il me confie qu’il a un rêve, traverser l’Atlantique en tonneau, inspiré depuis son adolescence par le livre d’Alain Bombard «Naufragé volontaire». Problème, il lui manque un sponsor. Je lui propose dans la foulée de faire une vidéo où il présente son projet. Elle lui a permis de se lancer, de récolter 60'000 euros et ainsi de réaliser son souhait de gosse.»

Créé: 29.12.2019, 19h42

«La route de la joie»
Isabelle Alexandrine Bourgeois
Éd. Ambre, 319p.

En vente sur:
www.joyfortheplanet.org

En librairie dès le 20 janv.

Articles en relation

«La joie me permet d’être vraie avec moi et les autres»

Rencontre Isabelle Alexandrine Bourgeois partage sa soif de résilience au gré d’un voyage d’un an en Europe Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.