Passer au contenu principal

Jackpot pour les musées de Lausanne et Pully

Forts d’un million de visiteurs, un record, les musées de la région lausannoise imaginent une billetterie commune.

Avec 90 000 visiteurs, Les chefs-d'oeuvre de la collection Bürhle accrochés à la Fondation de l'Hermitage participent de l'excellent résultat de l'Association des musées de Lausanne et Pully.
Avec 90 000 visiteurs, Les chefs-d'oeuvre de la collection Bürhle accrochés à la Fondation de l'Hermitage participent de l'excellent résultat de l'Association des musées de Lausanne et Pully.
KEYSTONE

Il est des directeurs de musées qui aiment les chiffres! Surtout lorsqu’ils permettent d’affirmer, comme Gilles Borel, président de l’Association des musées de Lausanne et Pully (AMLP), que l’équivalent de «cent ans de bonheur» a été assuré en une année. Le calcul est savant, il s’appuie sur une durée moyenne de 45 minutes pour le million de visiteurs enregistrés en 2017. En traduction plus frontale: les 23 musées de l’AMLP ont la gagne, portés par ce record qui doit à la collection Bührle à l’Hermitage et à l’événement Ai Weiwei. Sa fréquentation tombera dimanche mais son envergure se lit déjà dans les 350 000 personnes comptabilisées à Rumine, soit plus du double que d’habitude.

Mais cette énergie collective se nourrit aussi des projets qui les animent… tous. Sans reparler de l’horizon Plateforme10, les quatre musées restant à Rumine vont organiser une exposition commune, le Musée historique de Lausanne s’approche de sa réouverture le 19 avril et le succès de l’Art brut sera accompagné par une amélioration de ses espaces d’accueil alors que les études pour un agrandissement sont en cours.

Avec ses rêves à six chiffres pour une structure digne de son ArchéoLab et son projet de musée Ramuz – le permis de construire délivré, le délai de recours court encore –, la voisine pulliérane avance ses pions sur la carte d’un avenir culturel… en commun. Il devrait se traduire entre cette année et la suivante par l’ouverture d’une billetterie mutualisée. «L’appel d’offres est lancé, annonce le syndic de Lausanne Grégoire Junod, et l’idée est d’associer les arts vivants à ce nouvel outil stratégique. Ce million de visiteurs nous le rappelle, les musées participent aussi de la notoriété d’une région.»

www.jevaisauxmusees.ch

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.