Jean Claude Gandur, le milliardaire vaudois s'exile à Malte

DéménagementL’homme d’affaires vaudois et mécène du Musée d’art et d’histoire de Genève paiera ses impôts dans cette île.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jean Claude Gandur ne réside plus à Londres mais à Malte. L’homme d’affaires vaudois, grand mécène du Musée d’art et d’histoire de Genève, a déménagé à Portomaso, St-Julian’s, une agglomération de l’archipel européen, selon une annonce publiée en juillet dans la FAO (Feuille d’avis officielle de la République et Canton de Genève) reprise par L’Agefi lundi. «Pour la Suisse, cela ne change rien», selon Karen Saddler, porte-parole du groupe AOG, créé par Jean Claude Gandur et domicilié à Malte. «Monsieur Gandur continuera à payer ses impôts, à Genève et dans le Canton de Vaud, sur ses activités professionnelles et ses biens immobiliers dans ces cantons», précise-t-elle. Le président-fondateur d’AOG n’est plus résident fiscal en Suisse depuis 1999, même s’il s’y rend encore de temps en temps.

Le richissime homme d’affaires – sa fortune est estimée à 2,1 milliards de dollars par le magazine Forbes , environ 2 milliards de francs – reste lié à l’arc lémanique où il a vécu à partir de ses douze ans. L’entrepreneur a fondé Addax Petroleum, racheté en 2009 par le groupe chinois Si nopec. Il a aussi fondé Oryx Petroleum, une société genevoise spécialisée dans l’exploration pétrolière, qui souffre de la chute des cours du pétrole: cette entreprise a récemment remercié 40% de ses effectifs à Genève.

L’entrepreneur s’active en outre dans l’arc lémanique via la Fondation Gandur pour l’Art, à Genève, et la Fondation Gandur pour la jeunesse, à Tannay. Au bout du lac, il entend soutenir un projet d’extension du Musée d’art et d’histoire à hauteur de 40 millions de francs.

Certains partis ont cependant lancé un référendum contre ce projet. L’extrême gauche s’y oppose en raison de la provenance des fonds, qu’elle estime trop liés à ses intérêts dans le pétrole. Sur la base d’une convention qui lie sa fondation à Genève, Jean Claude Gandur – collectionneur passionné – prête aussi au Musée ses collections d’art pour une durée de 99 ans. (24 heures)

Créé: 29.09.2015, 12h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...