Passer au contenu principal

Concert à Los AngelesJohnny Hallyday: «Ce soir ma vie recommence»

Le rockeur française a lancé sa tournée marathon, la 181e de sa carrière, dans une ville où tout a failli s'arrêter pour lui, il y a deux ans et demi.

Johnny Hallyday a fait son grand retour mardi soir sur la scène du théâtre Orpheum à Los Angeles, en Californie.
Johnny Hallyday a fait son grand retour mardi soir sur la scène du théâtre Orpheum à Los Angeles, en Californie.

Après deux ans et demi d'absence, le rockeur français Johnny Hallyday a fait son grand retour mardi soir sur la scène du théâtre Orpheum à Los Angeles, en Californie. Ce concert marque le début d'une tournée marathon, la 181e de sa carrière.

Le chanteur a tenu ses promesses, électrisant la salle devant un public majoritairement composé de Français conquis d'avance. «Ce soir ma vie recommence», s'est exclamé Johnny Hallyday.

Les retrouvailles très attendues avec son public se sont déroulées dans le décor intime d'un théâtre historique du centre de Los Angeles. Les décibels étaient néanmoins au rendez-vous, avec deux heures d'un spectacle à la couleur résolument rock et blues.

«C'est formidable de me retrouver ici ce soir avec vous, dans cette ville où ma vie a failli s'arrêter et où ce soir ma vie recommence», a déclaré la star. Le rockeur a ensuite ouvert le spectacle avec «Allumer le feu» et a enchaîné plusieurs de ses classiques. «Et pour ça, je tenais à vous dire: je vous aime», a-t- il ajouté, ému, devant un public transi.

Plusieurs célébrités présentes

En décembre 2009, il avait en effet dû être hospitalisé en urgence à Los Angeles à la suite de complications consécutives à l'opération d'une hernie discale. Plongé dans le coma, il avait frôlé la mort et avait été contraint d'annuler la fin de son Tour 66, présenté alors comme sa tournée d'adieux.

Sa femme Laeticia, ses filles Jade et Joy, étaient également présentes mardi soir. D'autres stars comme Vanessa Paradis, le cinéaste Mathieu Kassovitz, la chanteuse Hélène Segara et l'acteur et réalisateur Mathieu Demy étaient aussi au rendez-vous.

Apparu sur la scène sous la forme d'une immense ombre chinoise au centre d'un cercle lumineux, Johnny a enchaîné ses tubes, parmi lesquels «Qu'est-ce qu'elle a ma gueule?», «Quelque chose de Tennessee», «Gabrielle», «L'idole des jeunes», «Que je t'aime» et «L'Envie».

«Johnny à Los Angeles, je ne pouvais pas rater ça, j'ai été élevé avec sa musique. Il n'a pas perdu sa voix, il assure à mort», a déclaré Philippe Béranger, un Français qui a profité de ses vacances en Californie pour venir l'écouter.

Pas une tournée d'adieu

Mathieu Kassovitz, connu pour avoir la dent dure, a trouvé Johnny simplement «génial». «C'est magnifique ce qu'il balance à ses fans. Il leur donne beaucoup (...)», a-t-il déclaré. «Cela fait plaisir de voir comme il s'amuse, comme il a envie de faire plaisir aux gens. C'est l'un des artistes les plus émouvants à voir et à entendre», a- t-il ajouté.

Comme à chacun de ses concerts, plusieurs sosies de l'idole étaient également de la partie. Après sa performance, Johnny a précisé lors d'un court point de presse que le spectacle présenté en France serait très différent, musicalement et visuellement.

Il a aussi déclaré que cette tournée ne serait pas celle des «au- revoir. Au contraire, c'est un recommencement. Pour les au-revoir, on verra plus tard». La 181e tournée du chanteur comptera plus de 50 dates, en France, mais aussi en Russie, en Israël et en Grande- Bretagne.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.