Le juke-box à danser de Garou a fonctionné à plein régime

CritiqueAu Pully-Québec mercredi, le chanteur s’est fait plaisir dans un patchwork efficace.

«Ça va Pully?» La réponse est oui.

«Ça va Pully?» La réponse est oui.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mouiller sa chemise, mercredi dans le sauna — pardon, la salle Arnold Reymond, n’était pas une gageure. Mais Garou, pour sa seconde soirée à la suite au Pully-Québec, a néanmoins mis le surplus d’énergie afin que sa liquette tourne panosse, pour user d’un idiome romand que manient peut-être les habitants de la Belle Province. Dans le fidèle cousinage entre les deux régions, que célèbre depuis 1996 le festival biennal, Garou est l’ambassadeur rêvé: à la fois star de la variété francophone capable de remplir deux soirs d’affilée, et solide représentant de la musique autochtone, découvert il y a 20 ans par Luc Plamondon alors qu’il taillait du blues et du jazz dans un bar de Magog. Quelques mois plus tard, il tenait la vedette dans la comédie musicale «Notre dame de Paris».

Son hymne, «Belle», sera évidemment jouée. Mais avant que la foule ne se laisse happer par l’habile composition en escaliers du hit variéto-gothique, elle aura succombé à l’entrain de Garou, venu spécialement pour ces concerts romands, «hors tournée», comme il le précise lui-même. Et aussi hors format, trahissant un plaisir communicatif de jouer avec ses cinq musiciens sans trop s’attarder dans le lisse d’un répertoire de variété, pour s’amuser sur le terrain du blues et de reprises improbables, liant «Every Breath you Take», de Police, à ses propres compositions. Ou malaxant dans une même pâte explosive «Santiano» d’Hugues Aufray et «Emmenez-moi» d’Aznavour, «Casser la voix» de Bruel et… «Purple Rain», de Prince! Garou ose tout: il en a les moyens. Ses cordes vocales peuvent enlacer tous les styles, mais c’est dans les plus énergiques et festifs qu’il s’éclate le plus. Et son public avec lui.

(24 heures)

Créé: 07.06.2018, 17h02

Infos pratiques

Pully, Octogone et Arnold Reymond

Jusqu’au samedi 9 juin

www.pully-quebec.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.