Passer au contenu principal

Dans son labo livresque, la chimiste épouvante

Sous ses airs de bourgeoise classique, la Lausannoise Marlène Charine défie les démons. Lire son premier thriller.

Je vous jure que je ne découpe pas de cadavres dans ma cave… mais ne sommes-nous pas confrontés au quotidien avec le Mal? (Photo: Hervé Le Cunff)
Je vous jure que je ne découpe pas de cadavres dans ma cave… mais ne sommes-nous pas confrontés au quotidien avec le Mal? (Photo: Hervé Le Cunff)

L’éditrice Caroline Léprée se souvient de ce jour de juin 2019, quand son assistante débarqua dans son bureau parisien «en état d’ébullition». Des manuscrits, Calmann-Lévy en voit passer d’innombrables, mais ce «Tombent les anges», posté par mail, brûlait les doigts. «Intriguée, je l’ai pris en lecture, dévoré en moins de deux! Il y avait là-dedans une justesse souveraine dans les dialogues, scènes d’adrénaline et de sexe. D’habitude, c’est l’un ou l’autre. Rarement l’osmose parfaite.» Après vérification, ce thriller viscéral subjugue. L’auteure, Marlène Charine, ne surprend pas moins.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.