Passer au contenu principal

Le Lausanne Underground Film Festival s'exporte au Japon

Le LUFF se tiendra du 27 avril au 4 mai à Tokyo, avec artistes, cinéastes et musiciens.

Patrick Martin -a

Le Lausanne Underground Film and Music Festival (LUFF) s’exporte à Tokyo du 27 avril au 4 mai. Au total 18 artistes, cinq cinéastes et treize musiciens vont se rendre dans la mégalopole pour dix jours avec un riche programme.

Grâce à un budget de 50’000 francs, «LUFF does Tokyo» et va pouvoir partager musique expérimentale et films peu lucratifs et rarement visibles, indiquent mercredi les organisateurs. La soirée d’ouverture mêlera cinéma et musique. Ensuite, deux soirées musicales seront placées sous le signe de la noise, avec pour finir une semaine de projections de films suisses.

Le festival se déroulera dans trois mecques de la culture underground japonaise: UPLINK, Image Forum et SuperDeluxe. Les Suisses qui voudront suivre les événements à partir de leur salon devront se brancher sur www.luff.jp.

La manifestation était prévue l’an dernier mais avait dû être reportée à cause du tsunami et de ses conséquences. Lors de la dernière édition du LUFF à Lausanne en octobre dernier, carte blanche avait été donnée à des artistes japonais, explique Patrick Suhner, attaché de presse de la manifestation.

«Nous sommes très fiers» d’avoir pu mener à bien ce projet qui est «rare» par sa nature, avoue-t-il. «Les Japonais sont très forts dans la noise (musique expérimentale bruitiste) et des contacts entre le Japon et le LUFF sont déjà anciens à cause de ça. Le comité, une dizaine de personnes, ira à ses frais au Japon et sur ses vacances», précise-t-il.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.