Passer au contenu principal

Un Lausannois dans les favelas

Le documentariste Samuel Chalard s'est immergé pendant 100 jours parmi les habitants d'une favela brésilienne.

Le film Favela Olimpica
Le film Favela Olimpica
DR

Loin de l’exercice improvisé, Favela Olimpica épate par sa précision documentaire comme par son ouverture d’esprit. Avant de prendre la température des JO 2016 dans une favela de Rio, le Lausannois Samuel Chalard a vi­sité Sarajevo, Athènes, Barcelone ou Londres. Puis tous les trois-quatre mois, le documentariste s’est immergé parmi les habitants de Vila Autódromo. Il fallait ces cent jours de filmage en osmose pour comprendre le combat des habitants rebelles à la destruction de leur quartier. En reporter, il dévoile la spéculation immobilière, la cons­truction de lofts somp­tueux, les pressions politiques, la corruption latente. Mais plus subtil, le constat évite la caricature rabâchée du vil capi­taliste expropriant les humbles et à défaut de solution, trouve une humanité inédite.

----------

Favela Olimpica (CH, 93’) Avant-première et débat avec Samuel Chalard, je 23 Orbe (Urba), ve 24 Oron, me 29 Lausanne (Capitole), lu 4 décembre Morges (Odéon). En salle le 6 décembre

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.