Le livre sur les quais se veut touche-à-tout

Plein airLa manifestation littéraire de Morges s’étoffe, avec films, concerts et odes à l’art culinaire.

Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’eau, la terre, le ciel, le soleil. Et des tentes blanches avec des auteurs et des livres dessous. C’est ainsi que l’on peut résumer le Livre sur les quais de Morges, le salon qui ouvre traditionnellement le bal de la rentrée littéraire en Suisse romande. Cette année, il se déroule de jeudi soir à dimanche, principalement sur les bords du lac.

Outre les auteurs fidèles – Eric-Emmanuel Schmitt, Gilbert Sinoué, Yasmina Khadra, Marie Laberge – on peut compter cette année sur la venue de Pierre Assouline, Léonora Miano, Jean-Louis Servan-Schreiber, Boris Cyrulnik, Michel Bussi, Véronique Ovaldé, Christian Jacq, ou encore Jean-Marie Laclavetine. Sur les 348 auteurs invités – dont plus de la moitié sont Romands – un éclairage tout particulier est mis sur la littérature scandinave et le polar, avec la venue notamment de pointures comme Johan Theorin, Viveca Sten ou encore Anna Grue.

Les très populaires croisières littéraires – 28 sur deux jours – sont reconduites et signent également la particularité de ce salon romand (lire encadré).

Lire, et manger surtout

Mais ce qui frappe lors de cette 7e édition, c’est le côté éclectique de la manifestation, qui déborde du livre pour toucher beaucoup d’autres domaines. Présenté comme l’un des points forts de cette édition, un espace dédié à la cuisine voit le jour, qui n’est pas sans rappeler celui de La cuisine des livres du Salon du livre de Genève. «Cette thématique intéresse beaucoup les gens, explique Sylvie Berti Rossi, directrice du Livre sur les quais. Comme nous nous sommes rendu compte que nombre de nos auteurs avaient un lien avec la cuisine, nous avons décidé de créer cet espace. Nous installons une librairie consacrée aux ouvrages sur la cuisine et l’alimentation dans les jardins du château de Morges, avec un restaurant, ce qui désengorgera passablement l’ancien espace de restauration situé au bout des tentes.» Au menu, confection d’apéritifs par des chefs de cuisine locaux, recettes élaborées en live par des auteurs, comme Viveca Sten, et conférences sur l’alimentation.

Des envies de cinéma

Une dimension cinématographique est également recherchée par la manifestation – pas moins de 25 films et documentaires seront projetés au Cinéma Odéon. Si une poignée de films ont bel et bien un lien avec la littérature – tel Un Juif pour l’exemple de Jacob Berger – la plupart concernent l’environnement (Human de Yann Arthus-Bertrand, Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent), les enjeux de société (Jean Ziegler, l’optimisme de la volonté de Nicolas Wadimoff, Les temps modernes de Charlie Chaplin) ou encore la pédagogie. Pourquoi? «Notre programmation n’est effectivement plus uniquement l’adaptation d’œuvres littéraires. Mais certaines thématiques globales intéressent autant les auteurs que les cinéastes», nous explique Sylvie Berti Rossi.

A côté d’originaux couplages entre auteurs et musiciens – Eric-Emmanuel Schmitt évoquera son amour de Mozart tandis qu’une soprano et une pianiste illustreront son propos en musique – deux concerts de chanson française sont également prévus vendredi et samedi soir.

(24 heures)

Créé: 31.08.2016, 21h05

Articles en relation

Morges va plonger dans le polar

Livre sur les quais Le rendez-vous littéraire de la rentrée réunira plus de 300 auteurs du 2 au 4 septembre au bord du lac à Morges. Plus...

La littérature fait de la place au goût

Manifestation La 7e édition du Livre sur les quais propose pour la première fois à ses visiteurs un espace consacré à la gastronomie. Plus...

Croisières littéraires depuis Genève

Vous souhaitez rejoindre Morges en bateau? Grimpez dimanche à bord du Lausanne qui met les voiles depuis le qui des Pâquis à 9?h?40. Vous aurez le choix entre deux rencontres: Metin Arditi (animée par Pascale Zimmermann, en partenariat avec la Fondation Bodmer), ou Pascale Kramer et Philippe Rahmy (animée par Marianne Grosjean, en partenariat avec la MRL). Infos sur www.lelivresurlesquais.ch

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...