Ces proverbes d’antan qui font carillonner nos oreilles

AnthologieCatherine Mory a capturé de surprenantes tournures de la langue française, avec un filet à papillons.

«L’appétit vient en mangeant». «Gargantua», une gravure
de Gustave Doré (1851).

«L’appétit vient en mangeant». «Gargantua», une gravure de Gustave Doré (1851). Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En maximes ou sentences, en adages ou vérités, la poétique proverbiale est un héritage qui émaille notre langue maternelle de fleurs de style souvent anonymes, et aux sources méconnues. Dans un petit livre relié, paru aux Editions 24 Heures, il y a trente-cinq ans, notre confrère chroniqueur et écrivain Christophe Gallaz en salua sa gymnastique délicieusement capricante comme un remède contre «la locution caoutchouc qui prend son pied», ou «le slogan publicitaire qui loge un tigre dans son moteur». Moins polémique, la linguiste française Catherine Mory vient de recueillir quelques dizaines de proverbes qui sont courants dans nos parlers quotidiens, dont on use librement sans se soucier de leur origine, même quand on les énonce avec un air de sagesse.

Saviez-vous, par exemple, que «fontaine, je ne boirai pas de ton eau» provient d’un épisode tragique du Roland furieux, du grand poète italien l’Arioste? Il y en a de plus rares, tout aussi imagés: «Quand les hirondelles volent bas, les pavés se prennent pour des nuages»; «Il n’y a pas de grenouille qui ne trouve crapaud»; «Chat miauleur ne fut jamais grand chasseur»; «Renard qui dort dans la matinée n’a pas la gueule emplumée» (tout volailler du Jorat en conviendra).

De plus gauloises nous restent de Rabelais et de son géant Gargantua: «L’appétit vient en mangeant», dont on a oublié le corollaire: «La soif s’en va en buvant»… Catherine Mory s’est ingéniée à trouver une équivalence à cette expression du XVIe siècle chez les francophones du Burkina Faso: «Même le poisson qui vit dans l’eau a toujours soif.» D’autres variantes, grecques, portugaises, espagnoles, plus souvent subsahariennes, embaument sa très érudite anthologie. En France, on dit que l’enfer est pavé de bonnes intentions. En République centrafricaine: «Tant que tu n’as pas traversé la rivière, n’insulte pas l’alligator!» Et l’équivalent sénégalais de «Si jeunesse savait, si vieillesse pouvait»: «Ce que le vieillard voit en étant assis, le jeune homme qui est debout ne le voit pas.»

Connaissez-vous bien les proverbes? Pour le savoir, faites notre quiz:

Connaissez-vous l'origine des proverbes?

Question 1 sur 12:

De quelle oeuvre de la littérature française est tirée l'énoncé «L'appétit vient en mangeant»?

«Heptaméron» de Marguerite de Navarre.

«Gargantua» de Rabelais.

«Eloge de la folie» d'Erasme.

 

(24 heures)

Créé: 04.06.2015, 14h29

Les plus jolis proverbes de la langue française

Catherine Mory

Larousse, 194 p.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

À défaut d'accord-cadre, Jean-Claude Juncker et Doris Leuthard se sont félicités à Berne de la nouvelle «dynamique positive» entre l'UE et la Suisse, qui débloquera par ailleurs 1,3 milliard pour les pays de l'Est (publié le 24 novembre 2017)
Plus...