«Les adolescents lisent beaucoup sur tous supports»

LivresC'est en partant des centres d'intérêt d'un jeune que le choix des ouvrages sera le plus significatif

Sonia de Leusse, directrice de l’association Lecture Jeunesse, observatoire français de la lecture des adolescents (entre 10 et 19 ans)

Sonia de Leusse, directrice de l’association Lecture Jeunesse, observatoire français de la lecture des adolescents (entre 10 et 19 ans) Image: Frederic BERTHET

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«On apprend à créer ses propres goûts et à devenir lecteur. Rien n’est indigne d’être lu», insiste Sonia de Leusse, directrice de l’association Lecture Jeunesse, observatoire français de la lecture des adolescents (entre 10 et 19 ans). C’est en partant des centres d’intérêt d’un jeune que le choix des ouvrages sera le plus significatif. Et les possibilités sont multiples aujourd’hui entre les mangas, les livres documentaires, les fanfictions, etc. «Si un ado aime les séries à suspense, on peut lui proposer un roman dans la même veine. Ou encore tisser des liens entre les livres et les films à succès dont ils sont issus.» L’incidence des parents sur le lien de l’adolescent à la lecture n’est pas négligeable, note la spécialiste. Même s’il est capable de lire tout seul à passé 10 ans, le faire à voix haute et ensemble participe à son développement. «C’est une manière d’intégrer la lecture à son quotidien, de la même manière que de faire les courses.»

Après l’explosion du créneau de la littérature young adult «qui est arrivé à saturation», de nouvelles collections thématiques se sont développées sur le marché des préados (8-12 ans) et elles remportent un vif succès. De même que la littérature de l’imaginaire (science-fiction, dystopie). «En France, contrairement aux pays anglo-saxons, elle est encore très stigmatisée.» Dans l’univers de la bande dessinée, le manga plaît toujours contrairement aux romans graphiques qui s’adressent plutôt aux adultes. La présence massive des écrans chez la nouvelle génération n’a pas tué les livres, observe Sonia de Leusse. «Au contraire, les adolescents lisent énormément et sur tous supports.» La version papier n’a pas non plus supplanté son double numérique. «Sur les réseaux sociaux, sur leurs portables, ils lisent. Il faut s’enlever de la tête le présupposé que lire, c’est obligatoirement un roman en entier.» Elle en veut pour preuve le succès des fanfictions, ces ouvrages qui prolongent l’univers d’une série télé, d’un jeu vidéo ou d’un roman: «Une pratique culturelle amateur qui s’est initialement développée sur internet.»

Les plateformes d’écrivains en herbe, où chacun commente et partage ses textes, tels Wattpad ou Plume d’Argent, cartonnent parmi les adolescents. Des sites auxquels s’intéressent également les éditeurs qui y ont senti le bon filon. La fanfiction d’Anna Todds, «After», que la jeune femme a écrit depuis son smartphone sur Wattpad est devenu un succès de librairie avant d’être portée à l’écran. De même que «La passe-miroir» de Christelle Dabos, cycle de romans de fantasy écrits initialement sur le site Plume d’Argent avant d’être récupéré par Gallimard jeunesse. Il est désormais auréolé de plusieurs prix et devenu un succès de libraire, en France comme en Suisse.

Créé: 11.05.2019, 12h47

Articles en relation

Une 33e édition du Salon du livre embellie

Genève La manifestation a attiré plus de 89'000 personnes en cinq jours, ce qui représente une légère augmentation par rapport à l'année dernière. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.