Passer au contenu principal

Alex Baladi se détend sur l’île de «Robinson suisse»

L’auteur veveysan a adapté le roman complété par la baronne lausannoise Isabelle de Montolieu

Le dessin de Baladi, entre découpages et couleurs directes, est efficace.
Le dessin de Baladi, entre découpages et couleurs directes, est efficace.
DR

On est toujours surpris par la créativité sans fin d’Alex Baladi. Le quinquagénaire né à Vevey et établi à Berlin sera l’invité d’honneur de BD-FIL en septembre. Il en profite pour sortir un nouveau projet qui lui tenait à cœur (comme les cinquante précédents): l’adaptation des aventures de cette famille suisse naufragée sur une île déserte. À l’origine, «Robinson suisse» est né de l’imagination du pasteur bernois Johann David Wyss qui voulait éduquer ses enfants comme le faisait le père deson roman. Celui-ci sera adapté en français par la Lausannoise Isabelle de Montolieu, qui ne pourra s’empêcher de compléter le récit pour lui donner une vraie fin en 1824.

Baladi a l’esprit aussi libre que la baronne lausannoise puisque son récit oublie la partie du pasteur pour ne traiter que la suite, en en gardant l’esprit un peu volatil mais en y additionnant une dimension politique. Les naufragés, qui vivent évidemment en autarcie, sont en effet inquiets de l’éventuelle arrivée de sauvages, qu’ils imaginent bien sûr anthropophages. À l’heure où un navire se présentera, choisiront-ils de rentrer ou de demeurer dans leur paradis isolé?

Le dessin, entre découpages et couleurs directes, ajoute au charme suranné de l’ouvrage, comme si l’auteur avait travaillé des gravures sur bois, collant à ce récit d’un autre temps. Faussement naïves, les vignettes sont terriblement graphiques et efficaces, prouvant une fois encore que Baladi, entre Fabrique de fanzines, BD, décor de théâtres ou illustrations, n’a rien perdu de son énergie.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.