Passer au contenu principal

L’amour s’écrira toujours

Experte en art épistolaire, Cécile Guilbert se penche sur les plus beaux billets manuscrits dans «La boîte aux lettres». Parfait pour les timbrés de la Saint-Valentin.

Sade (ici incarné par Geoffrey Rush face à Kate Winslet dans «Quills») était un remarquable épistolier, comme Edith Piaf, Frida Kahlo ou Apollinaire.
Sade (ici incarné par Geoffrey Rush face à Kate Winslet dans «Quills») était un remarquable épistolier, comme Edith Piaf, Frida Kahlo ou Apollinaire.
AFP

Avec une classieuse véhémence, Cécile Guilbert ne croit pas en la mort du billet doux. «Les gens s’écriront toujours des mots d’amour! Même si les mails et autres SMS dopent la communication, ils ne transmettront jamais cette vibration du corps physique.» Et de se rappeler avec émotion avoir touché le papier où Romain Gary couchait sa passion pour Christel Kryland en avril 1938. «Il n’incarnait pas encore cet homme à femmes, c’était avant la célébrité. Et Christel doit être l’un de ses premiers amours. Lui qui ne pose pas encore en écrivain laisse tomber les masques, met à nu sa sincérité, sa détresse.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.