Pour l'amour de Staline et d'un dangereux inconnu

LivreGérard Guégan romance la passion clandestine entre Aragon et un émissaire de Moscou, en 1952. Quand le désir de dogme se heurte au dogme du désir...

Gérard Guégan s'est penché sur les amours impossibles d'Aragon.

Gérard Guégan s'est penché sur les amours impossibles d'Aragon. Image: Nicolas Guégan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ces deux là ont joué leur vie. L’un s’appelle Aragon, il est en cet été 1952 un cacique du Parti communiste français (PCF) et un auteur révéré, directeur des Lettres françaises , au service de la littérature autant que du marxisme scientifique. L’autre se nomme Mahé, il a 28 ans, trente de moins qu’Aragon. Il est Français, ancien résistant appelé auprès de l’appareil central de Moscou pour débusquer les traîtres – du moins ceux que Staline désigne comme tel, et ils sont innombrables à la veille de sa mort.

Entre le poète surréaliste et le commissaire très réaliste se noue une passion aussi brève que torride, dans les coulisses d’un procès politique qui destituera deux épées du parti, Tillon et Marty. En archiviste tellement autorisé qu’il fut lui-même exclu du PCF au milieu des années 1960, Gérard Guégan choisit avec intelligence (et un certain goût de la revanche) ce décor paradoxal où deux cadres d’un parti tout-puissant (et explicitement homophobe) fuient s’aimer dans les venelles parisiennes.Le romantisme contre la dialectique, le présent échevelé contre le futur idéologisé, l’empire des sens contre la dictature du prolétariat.

Le jeu de miroirs, l’hypocrisie instaurée en appareil de gouvernement, les ambiguïtés risibles des «chefs» dessinent le décor terrible d’une époque. La peinture du personnage Aragon dévoile un amoureux tiraillé entre foi et passion, condamné aux désirs clandestins sous les yeux d’Elsa Triolet. Enserrée à la fois dans le marbre du dogme et de sa stature, l’âme inconsolable du poète révèle un destin tragique et parfaitement romanesque.

Qui dira la souffrance d'Aragon? Gérard Guégan Stock

Créé: 09.03.2015, 17h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...