Passer au contenu principal

Les historiens descendent les idoles du passé de leur piédestal

La très sérieuse maison Perrin lance une collection pour les moins de 7 ans, et Napoléon et Sissi sortent de la pompe historique.

Focalisées sur l’histoire depuis le XIXe siècle, les éditions Perrin s’émancipent du formalisme de leurs origines. Ainsi d’une nouvelle collection ciblant les plus de 7 ans qui associe sur chaque titre un historien, un auteur jeunesse et un illustrateur.

Alors que les éditeurs BD creusent ce sillon en masse avec des fortunes diverses, Perrin gagne le pari du récit illustré, alliant précision factuelle et élégance visuelle. Un glossaire et une chronologie viennent en prime. Pas question ici de dériver vers le conte de fées ou le récit d’aventure.

Sissi aussi libre que le vent lance le bal, sous la plume de Sylvie Buassier, Odilon Thorel et Jean des Cars. Ce vieux routard de la particule a déjà fureté sous les fastes de l’Empire, avec notamment Sissi impératrice d’Autriche, Rodolphe et les secrets de Mayerling. À l’exercice de la vulgarisation, le journaliste-écrivain ne transforme pas la princesse en icône Disney mais simplifie les tragédies.

Ainsi, plus de neurasthénie pour cette épouse fusionnelle, mère meurtrie, femme incomprise, mais une profonde tristesse. Elle se prolonge jusqu’à sa mort sanglante à Genève, le cortège funèbre vers Cornavin, puis Vienne. Dans le deuxième titre, Pierre Branda, Didier Lévy et Camille Chevrillon s’attaquent au monumental Bonaparte. L’originalité fuse puisque le carlin de Joséphine et le cheval préféré de l’empereur chroniquent cette Vie de Napoléon. Malice et intelligence brillent. De quoi grappiller quelque savoir. Editions Perrin / Gründ

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.