Passer au contenu principal

Du jamais vu dans les années 1930

Les images des frères Henkin trouvent enfin le chemin de la lumière dans un beau livre.

Evgeny Henkin avec une amie, golfe de Finlande, environs de Léningrad. Les autoportraits des frères Henkin sont plutôt rares.
Evgeny Henkin avec une amie, golfe de Finlande, environs de Léningrad. Les autoportraits des frères Henkin sont plutôt rares.
THE HENKIN BROTHERS ARCHIVE

L’époque aime réveiller les trésors dormants de la mémoire visuelle. Le cas récent le plus célèbre était celui de Vivian Maier, nourrice américaine dont plus de 100000 clichés avaient resurgi à la faveur de chineurs. Le corpus des frères Henkin, Yakov (1903-1941) et Evgeny (1900-1938), se limite à 7000 images mais délivre lui aussi son lot de surprises et de redécouvertes, comme le dévoile le beau livre que viennent de publier les éditions Noir sur Blanc et qui réunit 180 photographies de ces deux Russes nés avant la révolution de 1917.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.