Passer au contenu principal

«Passage d’une ombre»

Redécouvrez la nouvelle publiée le 3 décembre 1990 dans les pages de «24 heures». Celle-ci inspire aujourd’hui le titre du recueil d’inédits, édité chez Grasset.

Jacques Chessex

Une corneille se pose pattes en avant, boule noire à reflets bleus, on dirait une grosse gentiane luisante dans la dernière herbe. Un œuf sombre, aussi. Lourd, hérissé et plein d’air. Herbe jaune, rase, les vaches ont passé il y a dix jours, il a fallu les rentrer plus tôt qu’à l’ordinaire à cause de la pluie glacée. Le brouillard vient tôt cette année, avec des moments de soleil, vers midi, le ciel a son bleu intense, les dernières feuilles roses des trembles brillent à l’orée. C’est l’été de la Saint-Martin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.