Pierre-Alain Tâche butine à travers l'Hexagone

LittératureDans un nouveau recueil de courtes proses, le poète vaudois persévère dans sa quête de lieux sacrés et des signes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ancien juge cantonal, Pierre-Alain Tâche est l’auteur d’une trentaine de livres, de La voie verte, un recueil couronné en 2010 par le Prix Roger Kowalski – une distinction lyonnaise prestigieuse. A 76 ans, il continue de pérégriner, un verbe rare en français, signifiant grosso modo «se déplacer souvent à l’étranger pour y satisfaire sa curiosité».

Dans une œuvre qui paraît cinq ans après chez le même éditeur établi en Seine-et-Marne, il n’en use pas, mais il en évoque en exergue sa racine italienne peregrinare, «aller en pèlerinage». Mais Tâche n’est pas un pèlerin dévot – même s’il aime la pénombre des vieilles églises. C’est un écrivain «en quête». D’ailleurs son nouveau bréviaire païen s’intitule La quête continue. Comment entendre ce second mot? Est-ce un verbe exprimant le vœu de ne rien achever, ou un adjectif pour dire que la posture poétique est une musique interrompue? Au lecteur d’apprécier l’ambiguïté de cette nuance, mais faut-il la résoudre comme une énigme? Telle est l’écriture «épiphanique» de Pierre-Alain Tâche, toujours à la poursuite du génie des lieux, que ce soit en Valais, en Engadine rilkéenne, en Italie. Ou, comme cette fois, dans sa chère France, à laquelle il rend un bel hommage impressionniste.

Sa petite odyssée commence dans la ville rose de Toulouse où, de sa chambre d’hôtel, il s’émeut des battements d’ailes d’un passereau. En Corse, il se fait servir un pastis dont il retient surtout la «couleur de mer crépusculaire». A Lyon, il traboule dans les traboules. A Paris, il s’attarde dans un square du XIVe pour invoquer l’esprit du poète Jean Follain, et travers lui l’inaccessible Mallarmé… (24 heures)

Créé: 06.02.2016, 22h43

La quête continue

Editions de la revu Conférence

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...