Passer au contenu principal

«Le prix montre la vigueur de la littérature romande»

Le Prix des lecteurs de la ville de Lausanne repart avec une sélection mêlant talents confirmés et émergents.

De gauche à droite: Etienne Barilier, Anne-Claire Decorvet, Marc Agron, Bruno Pellegrino, Auguste Cheval, Pascale Kramer.
De gauche à droite: Etienne Barilier, Anne-Claire Decorvet, Marc Agron, Bruno Pellegrino, Auguste Cheval, Pascale Kramer.
SEBASTIEN AGNETTI

C'est presque une tradition. Chaque automne, le Prix des lecteurs de la Ville de Lausanne dévoile les six Romands qu’un jury populaire devra départager au printemps suivant. Un groupe de spécialistes œuvrant dans les bibliothèques lausannoises a retenu pour cette 5e édition six romans très divers: historique, chronique intime et familiale, satire sociale, histoire littéraire ou récit de voyage.

«On souhaite refléter la diversité de ce qui se fait en Suisse romande, et on n’a aucune peine à trouver des textes, car la qualité est là. Tous les livres retenus méritent, à nos yeux, de gagner le prix», apprécie Isabelle Falconnier, chargée de la politique du livre à Lausanne.

La sélection, qui va d’auteurs renommés comme Pascale Kramer ou Étienne Barilier à de jeunes talents, «montre aussi la vigueur de la littérature romande, sa capacité à se régénérer», ajoute la responsable. Les deux précédentes éditions ont ainsi sacré des premiers romans.

L’an dernier, Laurence Boissier, auteure spécialiste de la forme brève, changeait de forme avec «Rentrée des classes», une chronique tendre et drôle d’une famille en deuil, tandis que l’année précédente, Silvia Härri passait de la poésie au roman avec «Je suis mort un soir d’été», dénouant, dans un récit poignant, un autre drame familial.

Vincent Kucholl président

Le prix représente l’opération phare de la politique menée par la capitale vaudoise pour promouvoir le livre. Avec 20 000 francs à la clé, le concours est très bien doté. Le Prix du public de la RTS, aussi délivré par un jury populaire, octroie pour sa part 10 000 francs.

Les six jurés lausannois seront choisis parmi la septantaine de candidatures qui parviennent en général aux organisateurs. Le comité sera présidé par Vincent Kucholl, dont la voix comptera double lors du week-end de délibérations qui suivra les rencontres prévues au Lausanne Palace, dès octobre.

Éditeur chez LEP (Loisirs et Pédagogie) avant d’être le comédien et humoriste qu’on connaît, appréciant Ramuz, Chessex ou Antoine Jaccoud, il avoue avoir beaucoup à découvrir parmi les auteurs romands. Friand de confrontations d’idées, il se réjouit des débats à venir.

Appel aux jurés

Les habitants du Grand-Lausanne intéressés à faire partie du jury sont priés d’envoyer leur candidature jusqu’au 30 septembre par mail à prixdeslecteurs@lausanne.ch avec leurs coordonnées, âge, profession, habitudes de lecture. www.lausanne.ch/prixdeslecteurs

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.