Passer au contenu principal

Le récit chaleureux d’un écrivain voyageur au Groenland

Julien Blanc-Gras a écrit sur l’Amérique du Sud ou les îles Kiribati. Cette fois, il a embarqué sur un voilier au milieu des icebergs.

Le voilier «Atka», sur lequel Julien Blanc-Gras a embarqué.
Le voilier «Atka», sur lequel Julien Blanc-Gras a embarqué.
ATKA

Il y a un fantasme autour des écrivains voyageurs. On pense aux récits épiques de Jack London, aux immersions lentes de Nicolas Bouvier. Né à Gap en 1976, devenu journaliste, Julien Blanc-Gras a développé un autre style dans ses récits de voyages qui l’ont vu arpenter le continent sud-américain dans Gringoland, s’amuser des obsédés géographiques avec Touristeou raconter les îles Kiribati, ce Paradis (avant démolition). Le narrateur n’y est pas forcément un héros, le ton se veut léger malgré la masse d’informations qui se cachent entre les lignes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.