Passer au contenu principal

Revenu de la drogue, Antoine Jaquier traîne «Avec les chiens»

L’auteur vaudois poursuit dans le glauque avec un deuxième roman qui traite de la sortie de prison d’un pédophile meurtrier

Antoine Jaquier sort son deuxième roman, Avec les chiens, qui confirme l'écrivain vaudois dans les thématiques «borderline».
Antoine Jaquier sort son deuxième roman, Avec les chiens, qui confirme l'écrivain vaudois dans les thématiques «borderline».
ODILE MEYLAN

Après Ils sont morts, qui traitait d’une jeunesse droguée, le Vaudois Antoine Jaquier persiste dans les marges et les personnages «borderline» dans son deuxième roman, Avec les chiens, qui opère une gradation sur l’échelle du crime. La délinquance stupéfiante laisse la place au sommet de l’opprobre contemporain: la pédophilie meurtrière.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.