Passer au contenu principal

Sexy, la love story des sexas

Zidrou et Aimée de Jongh touchent au cœur avec «L’obsolescence programmée de nos sentiments».

DR

Si vous cherchez un album au ton sensible et attachant à l’approche de l’été, «L’obsolescence programmée de nos sentiments» est celui qu’il vous faut. Pas de poursuite trépidante ni d’aventure ébouriffante, mais de l’imprévu cependant, dans ce beau roman graphique imaginé par Zidrou et dessiné par Aimée de Jongh. Rien qu’une love story… assez différente de celles qui envahissent les têtes de gondole.

Titre hors norme, couverture et propos à l’unisson pour cette romance tout à la fois tendre et d’une grande justesse de ton. L’histoire de deux jeunes sexagénaires dérivant en pente douce vers la solitude, jusqu’à ce que Cupidon s’invite dans leurs existences cabossées. Lui, s’appelle Ulysse. Débarqué par son entreprise à quelques années de la retraite - c’est très tendance -, ce déménageur qui hait les livres occupe son trop-plein de temps libre en remplissant des sudokus. Elle, porte le curieux prénom de Méditerranée. Ancien mannequin qui a eu son heure de gloire en une du magazine «Lui», elle a repris la fromagerie de sa mère, et s’étiole gentiment.

Pas de «chabadabada» toutefois dans ces pages où le cœur des personnages principaux bat la chamade. L’ensemble est relevé par le sens de la narration et l’humour de Zidrou, scénariste incroyablement prolifique, aussi à l’aise dans la saga familiale («Les beaux étés»), la reprise de grand classique («Ric Hochet») que l’humour potache («L’élève Ducobu»). Graphiquement, Aimée de Jongh sait se mettre au diapason des émotions, en montrant la vieillesse mais aussi le désir sous une lumière tantôt crue, tantôt tamisée. Joliment touchant.

«L’obsolescence programmée de nos sentiments», Zidrou et de Jongh, Ed. Dargaud, 144 p. Dédicace Aimée de Jongh, jeudi 28 juin dès 15h, Perspectives Art9, Grand-Rue, 24

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.